Marcela Urteaga, consultante et coach en changement

Marcela Urteaga, consultante et coach en changement

Marcela UrteagaMon nom: Marcela Urteaga

Mon entreprise: Marcela Urteaga Coaching and Consulting, existe depuis décembre 2012

Mon site Web: www.marcelaurteaga.com

Dans mon milieu ou auprès de mes clients, je suis connue pour …

Pour ma capacité d’aider mes clients à faire du sens des processus de changement et à faire face à l’ambiguïté. Je suis également reconnue pour mon soutien dans leur processus d’apprentissage.

Ce que je développe ou ce qui me passionne en ce moment dans ma profession est…

La possibilité de jouer un rôle d’influence positif sur les gens et d’appliquer mes compétences  pour aider les petites et moyennes entreprises à faire face au changement.

Mon réseau social se compose de…

Je suis en contact avec des professionnel(le)s dans de nombreux pays des Amériques et aussi un peu ailleurs dans le monde. La plupart des gens  oeuvrent dans les ressources humaines, mais il y a aussi des consultants et des entrepreneurs.

Mes sources privilégiées d’information d’affaires sont…

Livres, blogues, réseaux sociaux et revues.

En littérature d’affaires mes goûts vont vers…

Le leadership, la facilitation, le développement organisationnel et les systèmes humains.

Les qualités que j’admire le plus chez les entrepreneurs et chef d’entreprises

L’éthique, la créativité, la présence et l’intention de développer un capitalisme conscient.

Je fais partie du club parce que…

Je veux échanger sur les pratiques d’affaires et connecter avec des gens.

Expression préférée ou devise.

 “Leaders keep their eyes on the horizon, not just on the bottom line. Warren Bennis”

 

Mes coordonnées: marxe@marcelaurteaga.com, 514-677-7143

Marcela Urteaga, consultante et coach en changement

Anouk Flambert, femme d’affaires ouverte sur le monde

Anouk FlambertMon nom : Anouk Flambert

Mon entreprise: Troisième culture / dialogue et perspectives Inc. Existe depuis 2005.

Mon site Web : www.thirdculturedi.com

Dans mon milieu ou auprès de mes clients, je suis connue pour …

Amener du plaisir au travail (si non, il faut se demander si cela vaut la peine de faire ce que l’ont fait), poser beaucoup de questions et faire en sorte que les gens échangent, s’entendre et créent ensemble.

Ce que je développe ou ce qui me passionne en ce moment dans ma profession est…

Ma capacité à jouer un rôle d’influence positif sur les gens.

Mon réseau social (ou mes réseaux) se compose de…

Amis, clients et collègues d’un peu partout (Asie du sud, Amérique latine, Antilles, Afrique, Europe).

Mes sources privilégiées d’information d’affaires sont…

Des gens d’expérience : des entrepreneurs et gestionnaires, etc.

En littérature d’affaires mes goûts vont vers…

L’entrepreneuriat et la gestion au féminin.

Les qualités que j’admire le plus chez les entrepreneurs et chef d’entreprises

La conviction profonde que, peu importe leur champs d’activités, ils créent de la valeur et rendent service à la planète. Leur capacité d’être à l’écoute.

Je fais partie du club parce que…

Je n’ai pas le temps d’appendre à faire autrement…je cherche des formules d’apprentissage rapide.

Mes coordonnées : anoukflambert@thirdculturedi.com

Expression préférée ou devise.

“If you’ve built castles in the air, your work need not be lost; that is where they should be.  Now put the foundations under them”. -Henry David Thoreau.

 

 

Stratégie Océan Bleu passe le test du panel de lecteurs haut la main!

Défendu brillamment et avec passion par Jean-Baptiste Audrerie, le panel du Club de lecture a donné son aval au grand classique de la littérature d’affaires. Oui! Stratégie Océan Bleu est un livre qui peut servir aux entreprises dans le contexte de leur réflexion stratégique et les porter à voir leur développement en tenant compte des nouvelles dimensions que proposent le livre. Notre observateur invité, Alain Audet, a décidé de l’ajouter à sa liste de lecture.  (Mission accomplie pour le club d’encourager la lecture d’affaires)! #apprendreensemble

Les auteurs W. Chan Kim et Renée Mauborgne proposent aux lecteurs une variété de concepts et d’outils (canevas stratégique, grille, matrice) facilement applicables. (Le mot facilement est utilisé ici de façon très subjective! On n’est pas tous d’accord). L’Océan bleu, c’est cet espace stratégique nouveau. C’est aussi le fait d’oublier sa concurrence: “Le seul moyen pour écraser la concurrence est de ne pas essayer de l’écraser”. C’est découvrir ses “non-clients”.

Le livre aussi aborde aussi l’importance de préparer l’entreprise aux changements et propose des approches pour “vaincre les grands obstacles internes.”

Venez découvrir l’analyse de nos panélistes.

Vous serez impressionnés par la profondeur et la richesse de leurs propos! (Merci merveilleux panélistes!)

Voici quelques commentaires tirés de la discussion entre les panélistes sur Stratégie océan bleu

Jean-Baptiste Audrerie “Dans un monde de technologie, d’hyper-concurrence et de mondialisation les auteurs ont frappé un grand coup en donnant des outils simples à lire. Leur ouvrage est très riche en anecdotes d’entreprises qui sont arrivées à se réinventer pour trouver de nouveaux territoires… Se remettre en question, repenser son modèle, c’est l’exercice du livre.”

Mathieu Laferrière “Outre les outils, pour moi, les questions posées par le livre sont aussi intéressantes. L’une d’elle est : est-ce que l’entreprise mérite de vaincre? A-t-elle le potentiel pour créer de nouveaux marchés ? Il faut se poser cette question.”

Adrien O’Leary “Ce qui est rare et brillant dans ce livre c’est les petites comme les grandes entreprises peuvent trouver leur compte, autant le prochain General Electric que le plombier en affaires…”

Antoine Bonicalzi “J’ai été agréablement surpris par la profondeur du sujet. Il y beaucoup d’outils et j’ai eu envie de commencer à les utiliser avant de terminer la lecture.” “Les auteurs nous disent que d’être dans un vrai océan bleu c’est d’être original, de trouver de nouveaux marchés (des non-clients) et aussi, de ce fait, réduire ses coûts.”

Micheline Bourque “C’est tout de même un livre dense… Et qui demande un temps de réflexion assez imposant. J’ai beaucoup apprécié toute la discussion sur la gestion du changement et comment préparer l’entreprise aux océans bleus”.

Alain Audet “Je me suis demandé comment cette stratégie pouvait me servir. Je vois que ce livre m’offre un cadre de travail très intéressant… Ce que je retire c’est que les outils sont pratiques, il peuvent me servir auprès de mes clients.”

Remerciements

Merci à Ray Hiltz pour ses précieux conseils sur l’utilisation de Google Plus Hangout. Ray est une sommité sur Google Plus et nous sommes priviliégiés de l’avoir comme conseiller.

Merci à Luis London qui devait faire partie du panel mais qui a dû abdiquer son rôle pour cause de problèmes techniques (Ah! la technologie des fois peut nous faire suer)

Merci à Camille Price Piché pour l’animation de notre page événement. Elle est présente et très à l’écoute. Elle fait un travail remarquable.

Merci à Micheline Piché d’avoir su prendre note des citations et nous aider à rehausser l’excellence de nos écrits…

Dans un océan bleu, il n’y a pas de concurrence puisque les règles du jeu sont encore à définir.

Marcela Urteaga, consultante et coach en changement

Peut-on “convaincre en moins de 2 minutes”? Le Club veut savoir!

Nicholas Boothman Le Club de lecture s’attaque à “Convaincre en moins de 2 minutes” de Nicholas Boothman. Ce choix de lecture, c’est Cindy Rivard qui nous le suggère et nous a convaincu de le proposer au panel du Club.

Savoir convaincre en affaires n’est pas une mince tâche. Est-ce inné ou si l’on peut y arriver et même y prendre plaisir ? Quelles clés sont mises de l’avant par Nicholas Boothman? Les panélistes du Club de lecture Affaires auront-ils mis à l’épreuve les conseils offerts par l’auteur de “Convaincre en moins de 2 minutes” ? Ça fonctionne ou non ? C’est ce que nous diront nos gens d’affaires et panélistes lors du prochain Hangout en direct sur Google+ qui aura lieu le 18 juin 2014 de 12h15 à 13h.

Un mot sur Nicholas Boothman, conférencier et auteur de renom

‏Nicholas Boothman réside près de Toronto, il est l’un des experts mondiaux en communication interpersonnelle. Ses ouvrages présentent les techniques révolutionnaires qu’il a enseignées et qu’il livre dans ses conférences auprès d’entreprises. Le New-York Times lui a donné le titre de “Nouveau Dale Cargenie” de la communication.

‏Photographe pendant 25 ans et père de cinq enfants Nicholas Boothman est d’abord et avant tout un fin observateur des comportements humains. “Je rencontrais des gens au potentiel énorme, écrit-il, mais qui n’avaient pas d’habiletés interpersonnelles”. Il a donc décidé de mettre de côté son appareil photo pour se lancer dans une nouvelle carrière qui lui permettrait de faire avancer… celle des autres!

‏Aujourd’hui conférencier recherché et auteur de quatre best-sellers, il a pris tout de même un risque en quittant sa profession. Il est sorti de sa zone de confort et incite les jeunes comme les gens d’affaires à faire de même pour découvrir leur plein potentiel relationnel. Sa formation en programmation neurolinguistique (PNL) et son expérience lui ont permis de développer des idées novatrices et efficaces si l’on en juge par son succès.

‏Les 4 “best- sellers” de Nicholas Boothman

‏Même si chaque ouvrage s’adresse à une clientèle cible et même si les titres peuvent sembler des coups de marketing, il va de soi que les livres de Nicholas Boothman ont en commun des principes de base éprouvés. De fait, donner une bonne première impression se passe en moins de deux minutes peu importe la situation, encore faut-il s’y préparer.

‏1. “Convaincre en moins de 2 minutes” est la traduction de “Convince them in 90 seconds (2010), le plus récent livre de l’auteur. C’est le livre qu’a choisi de débattre le Club de lecture Affaires. Il porte sur trois volets, communiquer efficacement, capter et retenir l’attention et savoir s’adapter à son interlocuteur.

‏2. “Comment décrocher l’amour pour la vie en 90 minutes ou moins” est la traduction de “How to make someone fall in love with you in 90 minutes or less” (2004)

‏3. How to connect in Business in 90 seconds or less (2002)

‏4. “Tout se joue en moins de 2 minutes” est la traduction de “How to make people like you in 90 seconds or less” (2000)

Inscrivez-vous à l’Événement du 18 juin de 12h15 à 13h. C’est gratuit, cliquer sur Je participe!

Le panel est constitué de:

Cindy Rivard, qui défend le livre

Martin Latulippe, panéliste

Suzanne Leclair, panéliste,

Anouk Flambert, panéliste

Marcela Urteaga, panéliste

Mathieu Laferrière, observateur

Si le club de lecture vous intéresse, abonnez-vous à notre courriel et rejoignez-nous sur les réseaux suivants:

Twitter: @lectureaffaires

Facebook: LectureAffaires

Google+ ClubdelectureAffaires

Partagez avec vos amis lecteurs de livres d’affaires! Plus on sera, plus on pourra #apprendreensemble !

Marcela Urteaga, consultante et coach en changement

Pourquoi le livre Stratégie océan bleu a t-il eu tant de succès ?

Jean-Baptiste AudrerieIl vous aide à élaborer une stratégie.

Avec plus de 3,5 millions d’exemplaires vendus, il a permis de faire émerger un nouveau modèle d’affaires à succès.

De la page 1 à la page 267, ce livre bouscule vos idées reçues en commerce et gestion. Les théories enseignées depuis les années 70-80 en référence avec le modèle capitaliste ne suffisent plus.

Au delà du concept d’Océan Bleu, le livre permet à chacun de conduire une démarche de définition de stratégie.

Que l’on soit un magasin, une usine, un bureau d’avocat, un bar, un produit de grande consommation, un organisme sans but lucratif, une institution ou une start-up, les outils et l’approche sont simples à suivre. Bien sûr, il faut un minimum d’effort et de volonté pour le faire, mais quand la survie et la prospérité de l’entreprise en dépendent, l’investissement en vaut la peine.

Il est fait pour ceux qui cherchent l’innovation et les opportunités d’affaires

Blue Ocean Strategy ou BOS, a aidé plusieurs grandes entreprises à repenser leur modèle d’affaire.

Elles ont troué des relais de croissance inexploités. Elles ont trouvé des gisements de “Non Clients”. Coca Cola se lance dans les boissons santé. JC Decaux (supports pour publicités urbaines) vend du mobilier urbain pour rendre la ville agréable. Zappos vend des chaussures en ligne en enlevant les frictions pour les consommateurs. Zappos a cherché à rendre l’expérience de l’Internaute la plus simple et à instaurer la confiance avec l’acheteur. Si les chaussures ne vous plaisent pas, le retour du produit est gratuit.

Sur l’ensemble des facettes de l’entreprise (production, service client, ventes, marketing, distribution, recherche, etc.) il est possible de trouver de nouveaux axes d’innovation et de valeur. Avec toutes les innovations technologiques, scientifiques et sociales, il existe de nouveaux espaces à prendre. Vous serez les seuls à l’occuper !

Il est pratique pour repenser sa stratégie

Comme le disent les auteurs, l’impact visuel d’une communication stratégique prend sa source dans une image (le canevas stratégique).

Les auteurs formulent d’ailleurs tout leur livre sur la métaphore de l’océan rouge (requins, trop de poissons) et de l’océan bleu (beaucoup d’espace).

Le canevas stratégique est frappant et parlant pour tous. Qu’est-ce qui détermine le marché entre plusieurs concurrents ? Quel facteur faire varier pour faire autrement ?

Les petites entreprises aussi peuvent utiliser les deux outils phares du livre : le canevas stratégique et la matrice “Exclure, Atténuer, Renforcer, Créer”.

Il marque son époque

On vit une époque de transition rapide avec l’émergence du modèle post-industriel. Cette ère de l’information et des technologies rapides est dédiée à l’innovation et aux stratégies alternatives. On évite la rivalité pour cultiver l’offre unique. On innove pour répondre à d’autres besoins. On s’éloigne des marchés établis, redoutés et épuisants basés sur la lutte des prix.

L’économie industrielle nous a conduit à augmenter la compétition sur un même marché ou à créer des segments toujours plus fins et plus nombreux. Rester dans un marché hautement concurrentiel coûte cher et tire les prix et les marges vers le bas. Les directions de planification stratégique, de marketing et les hauts-dirigeants d’entreprises sont toutes confrontés aux mêmes enjeux de concurrence et de stagnation des marchés arrivés à maturité.

L’automobile est un exemple parfait. Le fordisme et le taylorisme ont certes créé la richesse de nos économies occidentales. Mais on se retrouve avec un nombre réduit de fabricants de voiture qui font des voitures assez peu différentes, toutes construites avec les mêmes sous-traitants. Le design et la publicité font la différence sur des catégories identiques de produits.

Honda, en revanche a ouvert un autre marché : celui des robots. L’entreprise fait le pari que les robots sont le futur marché d’avenir pour une population mondiale vieillissante. Sur ce créneau, peu de concurrents mais de grandes marges et une place de choix. Un océan bleu !

Quelques informations importantes sur le livre :

  • Le best-seller a été traduit en 43 langues !
  • W. Chan Kim et Renée Mauborgne son numéro deux du classement 2013 de Thinkers50.
  • Renée Mauborgne, professeur à l’INSEAD est l’une des femmes les plus influentes de la décennie avec le livre Blue Océan Strategy.
  • L’INSEAD a créé un Institut BOS.
  • Une nouvelle version du livre est attendue cette année, faisant suite à leur nouvel article dans Harvard Business Review de mai 2014.
  • Une application IPad est disponible depuis 1 an sous Itunes pour IOs