Amélie Coulombe-Boulet aime les livres, les affaires et combiner les deux!

Amélie Coulombe BouletMon nom : Amélie Coulombe-Boulet

Mes coordonnées : amelie_cb@hotmail.com

Mon poste : Gestionnaire de projets marketing, Randstad Canada

Dans mon milieu ou auprès de mes clients, je suis connue pour …

Mener les projets, les idées, les défis à terme, peu importe l’ampleur ou la complexité du défi, et ce, dans une joyeuse humeur.

Ce que je développe ou ce qui me passionne en ce moment dans ma profession est…

Le marketing, qu’il soit imprimé ou numérique, avec toutes les nouveaux médias et les nouvelles possibilités qui se développent. Le livre numérique, les nouveaux usages, les nouvelles formes et les nouveaux modes de promotion qu’il permet.

Mon réseau social principal est ..

Linked In Amélie Coulombe Boulet

Mes sources privilégiées d’information d’affaires sont…

Les livres, les blogues et surtout les gens – professionnels, enseignants, experts, gens de terrain.

En littérature d’affaires, mes goûts vont vers…

Vers la biographie ! Elle me donne accès aux idées, aux réflexions et au parcours de gens à la pensée unique, innovante, inspirante, accès que je ne pourrais pas avoir autrement. J’aime aussi les essais qui portent sur des sujets précis avec des applications concrètes, comme Made to Stick (Chip Heath & Dan Heath) que j’ai dévoré cet été.

Un livre d’affaires qui m’a beaucoup marqué ou plus est : 

Dernièrement, j’ai beaucoup aimé Lean in de Sheryl Sandberg. En étant résolument axé sur les solutions, les pistes d’action et non pas sur les causes de la différence homme-femme en milieu de travail, il apporte un vent de fraîcheur au discours féministe sur le sujet. Avoir un discours inclusif, prendre les hommes comme partenaire et partie prenante de la solution et proposer des actions concrètes est résolument, à mon avis, le chemin à prendre pour le féminisme.

J’ai moi-même écrit un livre :

Influence du livre numérique sur l’industrie de l’édition au Québec (2013). Bilan et enjeux

Il est gratuit et disponible en version numérique ici : http://coulombelle.pressbooks.com/

À ce jour, c’est le seul ouvrage à faire le tour du sujet et il a été consulté par plus de 1775 visiteurs uniques!

Au sein du club, j’ai participé en tant :

Modératrice pour le panel du 18 novembre Autour du livre

Les qualités que j’admire le plus chez les entrepreneurs et chef d’entreprises

Leur vision, souvent unique, légèrement déviante des idées reçues.

L’énergie qu’ils dégagent, leur prestance et la qualité de leur présence.

Je fais partie du club parce que… J’aime le livre, envers et contre tous. J’aime les affaires. J’aime combiner les deux.

 

Bianca Drapeau, les yeux rivés sur le livre numérique chez DeMarque

Bianca DrapeauMon nom : Bianca Drapeau

Ma profession : Directrice générale adjointe chez De Marque

Dans mon milieu, je suis connue pour … M’intéresser à tout ce qui touche de près ou de loin le livre numérique.

Ce que je développe ou ce qui me passionne en ce moment dans ma profession est… La gestion des ressources humaines

Mes sources privilégiées d’information d’affaires sont… Le web, le journal des affaires, TEC Canada

En littérature d’affaires mes goûts vont vers… Des textes clairs et concis sur un sujet précis.

Un livre dont je ne me départirais jamais:  La série des Harry Potter

Au sein du club, j’ai participé en tant :  Panéliste : Table ronde Autour du livre – L’utilité du livre d’affaires

On peut me joindre de la façon suivante:

ca.linkedin.com/in/biancadrapeau

bianca@demarque.com

 

 

CLUBAFF #7 Entrevue Yvan Petit Symposium PMI-Montréal 2014

Podcast Club de lecture AffairesLors du Symposium PMI Montréal 2014, Micheline Bourque s’est entretenu avec Yvan Petit pour y discuter de : « Project Portfolios in Dynamic Environments: Organizing for Uncertainty ». Le livre est en fait sa thèse de doctorat, publiée sous forme de monographie dans le cadre du programme de financement de projets de recherche du Project Management Institute (PMI). Il s’agit toutefois d’une version simplifiée, plus accessible à une audience d’affaires.

Qu’est-ce que la gestion de portefeuille de projets ?

La gestion de portefeuille de projets est la sélection, la priorisation des projets, afin de s’assurer de gérer les bons projets au bon moment. Avec un gestionnaire de portefeuille de projets, on voudra voir les objectifs stratégiques de l’entreprise et balancer les projets, en termes de risques, de contraintes financières, de ressources, etc.

Selon Yvan Petit, traditionnellement, en début d’année, les exécutifs se réunissent pour discuter des projets à réaliser durant l’année, sans plus de suivis. Par expérience, il affirme que cela ne fonctionne pas car la dynamique fait que souvent, après quelques mois, la planification ne fonctionne plus.

La gestion de portefeuille de projet est un sujet dont l’intérêt est grandissant au niveau des gouvernements, des villes, des grandes entreprises confronté à la réalité de gérer plusieurs projets à la fois dans des contextes en constant changements…

Qui devrait lire ce livre théorique, plutôt scientifique? 

Yvan Petit répond que quiconque est impliqué en gestion de portefeuille de projets, devrait lire ce bouquin, car bien que peu d’entreprises sont munis de gestionnaires de portefeuille de projets, et que cette fonction soit relativement nouvelle, cette profession est en progression. Également, ce livre s’adresse à tout ceux qui veulent s’initier à la gestion de portefeuille de projets. Ils pourront apprendre beaucoup sur ce qu’est la gestion de portefeuille par le biais de la revue de littérature présentée dans le premier chapitre et les exemples concrets.

CLUBAFF #6 Entrevue Monique Aubry, Livres gestion de projets

Dans le cadre du Symposium PMI Montréal 2014, nous avons réalisé une série d’entrevues dont une avec Monique Aubry, professeure en gestion de projets de ESG de l’UQÀM.

Monique Aubry a choisi deux livres signé par Christophe Midler.  Il s’agit de L’épopée Logan et L’Auto qui n’existait pas.

L’épopée Logan tourne autour du projet de construire une voiture qui s’appelle la ‘Logan’ chez Renault, un véhicule ‘low cost’. Le livre raconte donc l’histoire de l’émergence du concept et de la construction de ce véhicule à 5000 Euros, donc du début jusqu’à son succès. Ce qu’il raconte dans ce livre comme enseignement dépasse largement le domaine de l’automobile. Ce qu’on y trouve c’est l’histoire d’une équipe de projet.

Ce livre nous permet de saisir les différentes composantes du projet, de l’équipe qui l’a mené à bout, de son succès commercial, de tous les aspects financiers et techniques pour mettre sur le marché une voiture à faible coût. On voit aussi comment on fait appel à toutes les avancées technologiques les plus récents. Et bien sûr, on voit l’importance d’amener autour de la même table, les concepteurs, les ingénieurs, les responsables des finances et les constructeurs eux-mêmes. De défi en défi, de débat en débat, on arrive à réaliser avec succès ce projet.

L’auto qui n’existait pas, premier ouvrage de Christophe Midler

L’Auto qui n’existait pas, réédité en 2013, est en fait la thèse de doctorat de l’auteur. Dans ce livre, nous suivons le chercheur de façon plus personnelle dans son étude de cas. Au début du projet, on constate encore une fois l’ensemble des contraintes de coûts et autres dans une entreprise qui a à se renouveler. Et on voit comment il faut arriver à créer une dynamique au sein d’une équipe multidisciplinaire.

CLUBAFF #8 Podcast Valérie Lehmann Symposium PMI-Montréal 2014

Dans le cadre du Symposium PMI Montréal 2014, Micheline Bourque, fondatrice du Club de lecture Affaires, a réalisé une entrevue avec Valérie Lehmann, professeur à l’ESG UQAM afin de discuter ses recommandations de lectures d’affaires. 

Pour l’occasion, Suzanne Leclair, avocate franco-ontarienne, blogueuse et collègue du Club de lecture participe à la rencontre.

Qui est Valérie Lehmann?

Elle est responsable scientifique de l’axe enjeux humains et défis de management à l’école de gestion de l’UQAM. Également membre de la Chaire en gestion de projet, elle s’intéresse aux interactions entre le projet et ses acteurs, à la gestion du changement, la gestion des équipes…

Les livres qu’elle nous présente sont les suivants :

  • « Communication et grands projets », 2013, ouvrage collectif, codirigé par Valérie Lehmann et Bernard Motulsky, et publié aux Presses de l’Université du Québec
  • « Le projet du projet, concevoir la ville contemporaine », 2014, par Jean-Jacques Terrin et all., aux Éditions Parenthèses

Elle nous fait part des raisons qui ont justifié son choix de livres…

Premièrement, il s’agit de livres récents, représentatifs du mouvement actuel auquel on doit s’interroger surtout lorsque l’on est en gestion de projet.

Deuxièmement, ce sont des ouvrages collectifs, écrits par des académiciens, des praticiens… offrant ainsi une diversité des points de vue.

Et finalement, dans le cas de « Communication et grands projets », , titulaire de la Chaire de relations publiques et communication marketing de l’UQÀM, il se voulait un travail d’état des lieux, de ce qu’on disait en termes de « communication » lorsque l’on parle de projet. Il est à noter qu’un deuxième livre, dans cette même collection, est en chantier et portera le titre de « Changement et grands projets ».