Restez acteur de votre carrière de Christian Basse en revue par Patrick Coquart

Patrick Coquart

Patrick Coquart, Correspondant Français

Le temps où la carrière des salariés était toute tracée est fini depuis bien longtemps. Bien sûr, les entreprises continuent à se préoccuper des talents qu’elles emploient, des salariés performants, des hauts potentiels. Pour autant, il est fortement suggéré aux collaborateurs de « prendre leur carrière en main ».

Or ceux-ci, surtout quand ils sont jeunes et ont parfois rencontré bien des embûches pour décrocher leur premier job, se laissent souvent porter par les événements. C’est une erreur. Dès son premier jour en entreprise, il faut s’occuper du reste de sa carrière.

Tel est le message que Christian Basse, ancien DRH dans le groupe Total, délivre dans son nouvel ouvrage « Restez acteur de votre carrière », paru en juin 2016 aux éditions Cent Mille Milliards.

Alors, comment faire pour ne pas rester un « spectateur passif »  de sa carrière et, au contraire, s’approprier son avenir ? Christian Basse nous livre quelques conseils avisés en quelque 120 pages.

Connaître le cadre

Comme nous l’avons évoqué plus haut, dès son arrivée dans l’entreprise, il est judicieux de connaître les acteurs et les règles du jeu. Il s’agit de savoir qui joue un rôle dans la carrière d’un collaborateur : hiérarchie, responsable RH ou gestionnaire de carrière. Et de connaître la politique de l’entreprise : se contente-t-elle de publier les postes disponibles pour que chacun puisse postuler, ou bien l’évolution professionnelle des collaborateurs est-elle entre les mains des professionnels des RH ? Dans ce cas, quelles sont les procédures, les instances de consultation et de décision ? Souvent d’ailleurs, les choses ne sont pas si tranchées et les deux systèmes cohabitent et se nourrissent l’un de l’autre.

Se connaître soi-même

Pour mieux se connaître, Christian Basse recommande de savoir distinguer plusieurs notions, proches les unes des autres mais pourtant distinctes, que sont l’identité, les valeurs, les talents, les compétences, les comportements et les besoins. Mais cela ne suffit pas, il convient aussi de pouvoir exprimer ses passions, ses envies, et ses ambitions. Mieux se connaître, c’est aussi s’interroger sur la façon dont on réagit au changement ; c’est identifier ses modes de fonctionnement et les tendances de sa personnalité (et là, des outils comme le MBTI ou Process Com peuvent être d’une aide précieuse). Enfin, il ne faut pas hésiter à solliciter le regard des autres (avec, par exemple, un 360°).

Être visible

Pour être visible, il est important d’être un homme ou une femme de réseaux. De réseaux sociaux, c’est aujourd’hui une évidence : la reconnaissance externe peut servir à l’intérieur de l’entreprise. Mais aussi, de réseaux plus classiques « dans la vraie vie », toujours utiles pour obtenir avis, appuis, contacts, conseils, etc. Dans le même ordre d’idées, sans pour autant se « pousser du col », il est pertinent de « rayonner », par exemple, en se portant volontaire pour des missions transverses, des groupes de travail internes. Autre bonne façon de « se faire remarquer » : s’expatrier. Une expérience à l’international est toujours valorisante, et valorisée. Mais, comme le souligne fort justement Christian Basse, être visible ne signifie pas d’ouvrir en grand les portes sur sa vie privée. En la matière, la discrétion est de mise.

Prendre les choses en main

Être auteur de son avenir demande, dans un premier temps, de se situer dans sa carrière, car les attentes ne sont pas les mêmes selon que l’on débute ou que l’on est proche de la retraite. Quoi qu’il en soit, il est indispensable d’être constamment à l’écoute : se renseigner sur les secteurs, les activités et les métiers en évolution, sur les projets, les réorganisations, les acquisitions… De même, il est important de se préoccuper des possibilités de formation – du stage court comme du MBA – et de coaching. Tout cela permet de construire un projet professionnel et de définir les moyens nécessaires pour y parvenir. Enfin, Christian Basse recommande d’avoir toujours un CV à jour, qu’il soit « classique » sur papier ou sur LinkedIn.

Être ouvert aux propositions

Prendre son avenir en main ne signifie pas qu’il faille poursuivre son but vaille que vaille, sans être réceptif aux propositions. Bien au contraire, les opportunités auxquelles on n’a jamais pensé peuvent parfois être les meilleures. Par conséquent, face à une proposition, il convient de recueillir le maximum d’informations sur le poste proposé. Christian Basse en dresse une liste exhaustive. De même qu’il donne des clés pour avoir la bonne attitude si l’on est pressenti pour un emploi clairement positionné en dessous de son niveau actuel. Ou encore s’il l’on est confronté à un « RH staffeur », c’est-à-dire quelqu’un qui doit pourvoir coûte que coûte un poste, parfois en opposition avec ce que l’on souhaite.

Réussir son entretien de carrière

Restez acteur de votre carrière

Restez acteur de votre carrière de Christian Basse

Le dernier chapitre du livre est consacré à l’entretien de carrière, étape importante de l’évolution professionnelle. C’est pourquoi, le collaborateur doit en garder la maîtrise, en premier lieu en veillant que le temps écoulé entre deux entretiens soit raisonnable (2 ou 3 ans), puis en en choisissant le moment (quand tous les clignotants sont au vert). Ensuite, il conviendra de préparer sérieusement l’entretien, et de vérifier que les objectifs que l’on s’est fixés sont aussi partagés par le RH. Pendant l’entretien, le collaborateur devra être, bien sûr, à l’écoute, mais aussi décrire son activité, faire part des difficultés rencontrées et des solutions mises en œuvre. Avant son terme, il sollicitera un retour sur l’entretien, et s’enquerra de la suite des opérations.

Pour Christian Basse, la carrière d’un collaborateur doit faire l’objet d’un partenariat entre ce dernier et l’entreprise. Et ce afin d’en faire un facteur de progrès pour les deux parties. Comme le dit l’auteur : « Restez acteur de votre carrière, afin de vous accomplir et de vous rendre meilleur tout en participant au succès de votre entreprise ! »

Patrick COQUART

Consultant en management, communication et ressources humaines

 

Liens connexes

Pour en connaître davantage sur Patrick cliquez sur ce lien: Correspondant du Club de Lecture Affaires en France

Pour écouter une entrevue avec l’éditeur, cliquez sur ce lien : Guillaume Wallut, éditeur Cent Mille Milliards présente trois livres d’affaires

Événement – Partenariat le 7 décembre au Club universitaire de Montréal

Soyez des nôtres pour célébrer notre premier partenariat!

Soyez des nôtres pour célébrer notre premier partenariat!

Le 7 décembre prochain, soyez des nôtres pour célébrer notre partenariat avec le Club universitaire de Montréal.

Pour marquer le début de notre collaboration, un cinq à sept autour du Champagne.

M. Guénaël Revel donnera une conférence sur le Champagne intitulée: A cause des Français et grâce aux Anglais, le champagne et le porto ont pu conquérir le monde. Guénaël Revel est très connu dans le milieu des sommeliers. Il a déjà été président de l’Association canadienne des sommeliers professionnels. Fin vulgarisateur, il nous proposera également quelques verres à déguster.

Il est également l’auteur d’un tout récent ouvrage: Champagne. Guide et révélations. Profitez-en pour obtenir une dédicace! L’éditrice, Isabelle Quentin, sera également présente pour l’occasion.

Le coût de l’événement est de 60$ et comprend tout tout tout:  la conférence, l’occasion de réseauter avec les membres du Club universitaire et du Club de lecture Affaires, une dégustation de champagne, des hors d’oeuvres ainsi qu’une copie du livre.

ucm-logo-in-jpgPour vous inscrire, communiquez directement avec le Club universitaire de Montréal : reception@ucmontreal.ca ou 514 288-0201 !

Le Club universitaire est situé au 2047, rue Mansfield, Montréal QC H3A 1Y7

Une soirée des plus agréables  vous attend.

Une série d’événements en partenariat avec le Club universitaire de Montréal. Sortons le champagne!

ucm-logo-in-jpgNous espérons que la série d’activités autour du livre d’affaires qu’animera bientôt le Club de lecture Affaires, vous donnera envie de visiter et de découvrir un endroit exceptionnel : le Club universitaire de Montréal,

Situé en plein centre-ville de Montréal, cet édifice patrimonial a été  spécialement créé il y a plus de 100 ans pour accueillir les membres du Club. Bref, c’est un endroit parfait pour les affaires et les livres!

Grâce à un partenariat avec le Club universitaire de Montréal, le Club de lecture Affaires assurera la production d’une série d’activités intitulée : «Les livres et les affaires» .

En cette première année, le Club de lecture organisera 4 grands événements autour du livre d’affaires et enregistrera une série d’entrevues et de rencontres  dans la magnifique bibliothèque du Club universitaire.

Première activité : Une conférence sur le champagne avec Guénaël Revel et son nouveau livre

Lorsque j’ai visité le Club universitaire de Montréal pour la première fois, il y a eu un déclic. C’est un lieu magique pour accueillir les adeptes du Club de lecture. Un endroit prestigieux à partir duquel le duo «livres et affaires» risque d’en éblouir plus d’un!  C’est un très grand privilège qui nous est accordé! Nous allons travailler très fort pour réussir à charmer les membres de nos clubs respectifs. Quel plaisir nous aurons d’apprendre ensemble par le savoir des autres…  Micheline Bourque, présidente et fondatrice du Club de lecture Affaires

Pour amorcer cette série d’activités ‘ Les livres et les affaires’ , nous avons choisi de célébrer autour du champagne. Ainsi, le 7 décembre prochain,  nous procéderons au lancement du plus récent ouvrage de M. Guénael Revel, Champagnes. Guide et révélations. Monsieur Revel nous présentera une conférence qui s’intitule: À cause des Français, grâce aux Anglais, le champagne et le porto ont pu conquérir le monde.

g-revel-dec-2006-nbGuénaël Revel est auteur, chroniqueur et conférencier. Très connu dans le milieu, il a été président de l’Association canadienne des sommeliers professionnels de 2001 à 2006. Souvent invité par les médias, son expertise en matière de vin et champagne est reconnue par des vignerons partout dans le monde qui le consultent régulièrement sur les marchés à développer.

Il est membre de plusieurs confréries bachique et fait partie également de différents jurys dans les concours internationaux de dégustations spécialisées.

Publié chez Isabelle Quentin Éditeur, cet ouvrage vous présente plus de 150 marques de champagne et commente plus de 350 cuvées BSA.

Tout en vous offrant ces vins, Guénaël Revel, historien et auteur spécialisé, vous contera cette fabuleuse aventure.

 

“Alors que l’on pense souvent que les Britanniques ne brillent pas à travers leur gastronomie,  c’est grâce à eux et grâce à un mouvement culinaire marginal et une situation politico-économique particulière qui durera à peine 50 ans,  à la fin du règne des Stuart, que le Porto et le Champagne vont devenir les vins les plus cotés du monde moderne.”  Guénäel Revel, alias Monsieur Bulles

Inscrivez-vous directement au Club universitaire en spécifiant votre lien au Club de lecture Affaires!

Pour vous inscrire, communiquez directement avec le Club universitaire de Montréal : reception@ucmontreal.ca ou 514 288-0201 !

Le coût de l’inscription  inclut la conférence, une copie du livre de M. Revel, une soirée avec canapés et une dégustation de quelques vins sélectionnés par M. Revel. Le coût d’entrée est fixé à 60$ (tout compris).

Une célébration pour marquer le début d’un nouveau chapitre dans la vie du Club de lecture Affaires. Une occasion originale de venir apprendre ensemble et de réseauter dans un lieu exceptionnel!

Mot de la directrice générale du Club universitaire de Montréal

Le Club Universitaire croit fortement  aux bons partenariats.  L’ajout du Club de lecture Affaires à notre liste de partenaires est très en lien avec nos objectifs d’offrir à nos membres de belles occasions de réseauter et d’apprendre ensemble. L’idée de faire découvrir des auteurs et des livres à nos membres nous plaît beaucoup. Nous pensons qu’ils y verront une valeur ajoutée unique. Il nous fera aussi très plaisir d’accueillir les adeptes du Club de lecture Affaires chez nous.  Sylvie Chevarie, directrice générale du Club universitaire de Montréal.