Communiqué de presse – 2e Édition du Sommet du livre Affaires

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Pour diffusion immédiate

2e Édition du Sommet du livre Affaires

Lire pour agir autrement

Montréal, le 31 octobre 2017 – Le Club de lecture Affaires effectuera le lancement de la 2e édition du Sommet du livre Affaires dès le mercredi 1er novembre au Resto Cercle HEC Montréal.

Le 2e Sommet du livre Affaires, c’est la rencontre de plus de 20 auteurs du Québec de France, de Belgique, du Québec et du Canada. C’est aussi la réunion de collaborateurs et d’animateurs du Québec et de France qui ciblent les livres affaires de l’heure. Le Sommet fait partie de l’abonnement au Club de lecture Affaires.

À titre de membre du Club de lecture Affaires, ils pourront ainsi graviter autour du livre d’affaires dans des activités web diversifiées qui s’étalent sur 365 jours, y compris le Sommet.

Accessible à compter du 1er novembre via l’Espace Club, le Sommet est réservé aux membres à qui on propose des entrevues en profondeur et des webinaires privés avec les auteurs, un forum de discussion, de même que des rabais chez nos partenaires tels que la COOP HEC. Cet Espace Club constitue un grand élément de l’abonnement au Club de lecture Affaires dont le coût annuel est fixé à 149 $. Place à une année d’effervescence de la littérature d’affaires du Québec et d’ailleurs !

Pour télécharger la Programmation du Sommet du livre Affaires 2017

À propos du Club de lecture Affaires

Jusqu’à maintenant, le Club a produit divers contenus et promu de plus de 75 auteurs du Québec/Canada, de France, de Belgique et des États-Unis tant sur le web que lors d’événements en présentiel à Montréal et ailleurs. Aussi, le Club collabore de façon régulière avec des organisations professionnelles pour mettre en valeur le livre comme outil d’apprentissages.

« Je rêve de faire du Sommet du livre Affaires un véritable carrefour d’échange et d’apprentissage autour du livre d’affaires qui saura rayonner partout dans la francophonie », précise avec enthousiasme  Micheline Bourque, présidente et fondatrice du Club de lecture Affaires.

Cet automne, le Club du livre Affaires parcourt différents horizons via des collaborations avec plusieurs organisations et ordres professionnelles. En mars 2018, le Club de lecture Affaires aura pour destination  Paris avec des rencontres au Salon du livre de Paris et des occasions d’établir d’autres contacts d’affaires. Notre correspondant français à Paris, Patrick Coquart a déjà préparé le terrain en ayant recruté des auteurs de grande qualité pour le Sommet du livre Affaires.

Le Club est présent à ces événements

13-14 septembre – eCOMMTL

26-27 septembre – Congrès annuel CRHA

28 septembre – Assemblée annuelle – RPFQ

26-27 octobre – Colloque annuel – AQCP

1er novembre – Lancement Sommet du livre Affaires – Coop HEC Montréal

14 novembre – Congrès de l’assurance et de l’investissement.

15 au 20 novembre –  Salon du livre de Montréal

-30-

Source : Micheline Bourque, Présidente fondatrice

Club de lecture affaires

Tél. 514 248.4588

micheline@clubdelectureaffaires.com

Plateformes sociales du Club de lecture Affaires

Site web du Club de lecture Affaires

Facebook: Page Entreprise Club de lecture Affaires

Twitter  @LectureAffaires

YouTube @clubdelectureaffaires

Entreprendre autrement en sept ouvrages primés au Sommet

La conviction profonde qui a conduit à la création du Club de lecture Affaires est que le livre en général – et le livre d’affaires en particulier – est un formidable outil d’apprentissages. Notre ambition est de faire rayonner le savoir et de susciter des discussions, de partout dans le monde, pour stimuler de nouvelles façons de voir, de penser et de faire.

À partir du Québec et  de la France, le Club de lecture Affaires cherche à créer un véritable carrefour d’échanges et de découvertes autour du livre d’affaires dans l’ensemble de la francophonie.

Fer de lance du Club, le Sommet du livre Affaires, a pris pour thème de son édition 2017, « Lire pour agir autrement ». C’est pourquoi le Sommet s’ouvrira le 1er novembre, avec Michel Bundock, qui dirige le Groupement des chefs d’entreprise au Québec, depuis 1988. Convaincu que l’on peut se former par la lecture, Michel Bundock nous parlera des livres qui l’ont marqué et inspiré, et auxquels tous les professionnels pourront se référer avec confiance.

Cliquez sur ce lien pour vous inscrire au Sommet du livre Affaires 2017

Les ouvrages présentés lors du Sommet 2017 peuvent être regroupés en trois thèmes : l’entrepreneuriat, la gestion/le management, la transformation. Découvrez ceux qui parle d’entrepreneuriat.

Des ouvrages pour « Entreprendre autrement »

La création d’entreprise à la papa, c’est fini ! Aujourd’hui, on s’associe avec un copain. On crée une start-up dans un garage. On séduit les investisseurs, et des millions d’utilisateurs. On revend son entreprise à un grand groupe. Puis, on dépense sa fortune en prenant du bon temps, en devenant bienfaiteur ou en investissant à son tour dans d’autres #start-up.

Mais ce modèle – qui était déjà, en partie, celui de Steve Jobs ou de Bill Gates – n’est-il pas dépassé ? C’est pourtant celui-ci qu’ont en tête Marianne et Lucas, les deux (anti-) héros d’Écosystème, le roman de Rachel Vanier. Ils ne s’y prennent vraiment pas très bien. Mais les erreurs qu’ils commettent apprendront beaucoup aux lecteurs, et leur éviteront bien des déboires.

En fait, Marianne et Lucas auraient dû lire les six autres ouvrages dédiés à l’entrepreneuriat au programme du Sommet du Livre Affaires 2017.

Tout d’abord, Scaling Up – Hypercroissance, le livre à succès de Verne Harnish (également l’auteur de Mastering the Rockefeller Habits), enfin traduit en français grâce à Cléo Maheux. Nos entrepreneurs y auraient découvert comment faire croître leur entreprise, et même de connaître l’hyper-croissance tout en s’amusant.

Mais aussi, Génération #startuppeuse de Viviane de Beaufort dans lequel elle raconte, comment les jeunes créatrices d’entreprise bousculent les codes, osent foncent… malgré les difficultés. Marianne et Lucas y auraient sans doute vu plus clair : c’est quoi, être entrepreneur ? Comment se tester avant de se lancer ? Comment trouver la bonne idée et la bonne équipe ? Qui peut apporter un soutien dans l’aventure ?

Et puis, bien sûr, Entreprendre et savoir s’entourer. Le tout dernier ouvrage de Louis Jacques Filion s’appuie sur l’expérience d’une douzaine d’hommes et femmes qui ont su s’entourer d’une équipe qui deviendra complice et facilitatrice de la réalisation de leur vision. Et cela fera toute la différence.

L’entourage est aussi largement présent dans le livre de Kim Auclair, Dans la tête d’une entrepreneure. Elle y détaille les difficultés qu’elle a connues à ses débuts, mais surtout elle évoque tous les mentors qui l’ont aidé à progresser. Kim Auclair traite également des associés – qu’il faut choisir avec soin – et des autres entrepreneurs – souvent sources d’inspiration.

Mais, il n’y a pas que les start-up, licornes, gazelles et autres scale-up dans la vie entrepreneuriale.

C’est ce que nous explique Louis Jacques Filion – encore lui – dans Artistes, créateurs et entrepreneurs. L’ouvrage évoque la spécificité des indus­tries cultu­relles à par­tir d’études de cas très variés et révé­la­teurs de leur com­plexité. Sont abordés, à travers le parcours d’entrepreneurs-artistes et créateurs, aussi bien le design qu’un festival de cinéma, ou encore une gale­rie d’art et une com­pa­gnie de théâtre.

Quant à Radoine Mebarki, il veut faire de tous ceux qui sont découragés, car ils ne trouvent pas de travail, des repreneurs d’entreprises. Dans Tous repreneurs !, il délivre sa méthode éprouvée, basée sur un écosystème original répondant aux besoins de chaque partie prenante : cédant, repreneur et investisseur.

Avec sa sélection « Entreprendre autrement », le Sommet du livre Affaires 2017 offre à tous ceux qui ont envie de créer – ou de reprendre – une entreprise, à ceux qui, déjà entrepreneurs, veulent progresser, à ceux qui sont fascinés par le parcours des entrepreneurs à succès, de formidables occasions d’apprendre et d’échanger.

Pour aller plus loin, retrouvez les entrevues et les livres du Sommet 2016

Cliquez sur les liens pour voir les entrevues gratuitement

Entrepreneur à l’état pur, avec Nicolas Duvernois et Antoine Bonicalzi,

Raccourcis pour le succès, de Derek Morin.

L’économie c’est pas compliqué avec Gérald Filion en mode panel (Caroline Codsi, Lynn MacDonald et Mathieu Bédard

L’expérience client avec Laurence Body, auteur et Dimitri Coll

Créer des partenariats gagnants de Nathalie Courville/

 

 

Lydie Coupé experte en conseil éditorial devient collaboratrice au Club

Mon nom : Lydie Coupé

Ma profession : Je suis consultante indépendante dans le domaine des communications corporatives. Mon agence Affaire de contenu offre du conseil éditorial et des services de rédaction stratégique et d’affaires pour les hautes directions d’entreprises, d’organismes, de municipalités, ou de groupes d’influence.

La meilleure façon de rester en contact avec moi : (affairedecontenu@gmail.com ou LinkedIn)

Dans mon milieu ou auprès de mes clients, je suis connue pour être une boule d’énergie positive. J’ai un « don » pour ressentir rapidement les émotions des autres. C’est peut-être pour cette raison que j’aime particulièrement relever le défi de retranscrire sur papier (ou en mots) des pensées ou des réflexions encore en tête chez les autres.

Ce que je développe ou ce qui me passionne en ce moment dans ma profession.

Je suis une fille de contenus, de fond. Dans une autre vie, j’aurais voulu être une journaliste ou chroniqueure ou une animatrice d’une émission radio ou télé d’affaires publiques. C’est peut-être la raison pour laquelle où, même dans un contexte où les contenus sont au régime minceur, je persiste à m’inscrire comme journaliste d’entreprise.

Mes sources privilégiées d’information sont : la radio généraliste, les magazines d’affaires publiques et le web. Toutefois, je dois dire que la radio a une place spéciale dans ma vie alors que mon premier réflexe du matin est d’allumer le poste pour l’éteindre seulement au coucher. À mon arrivée au Québec, le premier objet que je me suis procuré a été un poste de radio pour mieux m’approprier la culture de mon pays d’origine. Les lignes ouvertes de sport sont d’ailleurs une entrée en matière fort instructive…

Un livre d’affaires qui m’a beaucoup marqué ou plus est : je ne peux malheureusement pas en citer un en particulier, mais mes dernières lectures comme les ouvrages d’Isabelle Lord sur la communication de gestion ou encore le tout nouveau guide pratique Collaborer et agir | Mieux et autrement des auteures Nathalie Sabourin et France Lefebvre (dont j’ai assuré la révision linguistique) ont été des sources d’inspiration sur des sujets que je peux appliquer dans ma propre pratique professionnelle.

J’ai moi-même écrit un livre : ce n’est pas le cas – pas encore ! – mais c’est un rêve que je caresse depuis longtemps et que je vais sans aucun doute réaliser un jour. Est-ce un livre d’affaires ? Un roman ? Un recueil de nouvelles ? À suivre…

Au sein du club, j’apporte ma touche rédactionnelle pour mettre en lumière les activités et les auteurs à découvrir. Je dois dire que ma collaboration avec le Club a trouvé sa source dans sa vision de mettre en relation les uns et les autres. Une approche humaine incarnée par sa fondatrice, Micheline Bourque. En plus de son accent acadien hyper chaleureux, celle-ci dégage à la fois une force vers l’avant contre vents et marées, et une attention douce et non forcée envers chaque personne qui sait l’inspirer. Collaborer au développement de son Club de lecture Affaires a été pour moi dès le départ une évidence.

Les qualités que j’admire le plus chez les entrepreneurs et chef d’entreprises : il y en a plusieurs mais je citerais le courage de sauter dans le vide, la résilience, une grande capacité d’adaptation, une intelligence émotionnelle, une ouverture sur les autres et sur le monde, le refus de la routine et le goût de l’expérimentation.

Expression préférée  :

« C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule. » (Michel Audiard) ou « Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion. » (Saint-Augustin)

Huit livres pour «Gérer/manager autrement» – Sommet du livre

Vous serez d’accord. Il y a autant de manière de gérer/manager que de gestionnaires/managers. Et sans doute aussi, autant qu’il y a de managés. Affirmer cela renvoie chacun, en quelque sorte, à se débrouiller avec lui-même. En gros, « fais comme tu peux » !

S’il n’y a pas de recettes toutes faites, il n’est pas interdit de chercher des modèles, ni de l’inspiration, ni même d’innover. Les huit livres présentés au Sommet du livre Affaires 2017 peuvent y aider et invitent à gérer/manager autrement.

Voici le lien pour vous inscrire Sommet du livre Affaires 2017

Dans Tous repreneurs !, Radoine Mebarki explique que son dispositif s’appuie sur les talents des individus. Ce sont ces mêmes talents qui sont au cœur de l’ouvrage de Carole Doucet et Martin Ducharme. Dans Le 6e talent, les deux auteurs nous invitent à découvrir ou redécouvrir nos talents dominants, puis faire émerger le 6e talent, celui qui permettra de rayonner, de révéler le meilleur de soi-même aux autres.

Tirer pleinement parti de ses atouts, c’est également le propos de Ginette Gagnon dans Intuition. Carte maîtresse. En effet, l’auteure invite à faire de l’intuition la meilleure alliée de la raison. Intuition et raison sont toutes deux indispensables à la fluidité de la pensée.

Quant à Isabelle Lord, dans L’influence durable, elle nous enjoint à maîtriser notre influence. Une compétence clé pour exercer un leadership compatible avec la quête d’excellence et l’esprit d’innovation qui donne une longueur d’avance à nos organisations.

Tout ce travail sur soi ne doit cependant pas nous éloigner des autres. C’est pourquoi la proposition de France Lefebvre et Nathalie Sabourin de Collaborer et agir, mieux et autrement, doit retenir toute notre attention. Leur guide présente le groupe de codéveloppement professionnel, une approche innovante pour propulser le potentiel de chacun tout en solidifiant la performance des organisations.

Et puis, pour éviter la dispersion ou l’arrêt au milieu du gué, pourquoi ne pas s’appuyer sur un processus simple de gestion de projet. C’est ce que propose David Barett avec The Power of the Plan : une série de dix étapes pour gérer un petit projet de tous les jours. David Barett donne tous les outils nécessaires pour livrer son projet à temps et dans les limites du budget.

Forts de nos talents – et surtout de notre 6e talent –, dotés d’une pensée fluide grâce à l’harmonie retrouvée entre raison et intuition, maîtrisant l’art de l’influence durable, capables d’implanter le codéveloppement professionnel dans notre organisation, et disposant des outils nécessaires à la gestion de projet, nous sommes bien armés pour avancer et faire progresser l’entreprise.

Il peut-être aussi bénéfique de s’inspirer de leaders reconnus. Avec Dans la tête d’une entrepreneure, Kim Auclair ne rend-elle pas hommage à ses mentors ? Mais où trouver un mentor ?

Dans l’Antiquité affirme Charles Senard. Dans son ouvrage Imperator. Diriger en Grèce et à Rome, il nous fait plonger dans les textes anciens et découvrir – ou redécouvrir – comment les grands « leaders » de l’Antiquité dirigeaient, comment ils étaient devenus chefs, et de quelles compétences ils disposaient.

À moins que le mentor se trouve dans les séries télévisées. C’est le propos de Benoît Aubert et Benoît Meyronin. Avec De Mac Gyver à Mad Men. Quand les séries TV nous enseignent le management, ils proposent une relecture décalée des grandes questions managériales revues à l’aune de séries cultes, telles Dr House, The Young Pope ou encore Narcos.

Enfin, sans en faire des mentors, Jérôme Barthélemy invite à s’intéresser aux chercheurs en stratégie et en management, issus des meilleures universités et grandes écoles. Ceux-ci, en effet, travaillent et publient beaucoup, mais dans des revues académiques, difficilement accessibles et lisibles, et la plupart du temps inconnues des gestionnaires/managers. Dans Libérer la compétitivité, Jérôme Barthélémy a décortiqué tous ces travaux qui remettent en cause bien des idées reçues. Il propose des pistes nouvelles pour améliorer la compétitivité des entreprises et les mener au succès.

Leaders, dirigeants, chefs d’entreprise, gestionnaires/managers, encadrants… trouveront dans cette sélection de huit livres de l’inspiration, des méthodes, des outils, des exemples… et du sérieux pour « Gérer/Manager autrement ».

Pour aller plus loin, retrouvez les livres du Sommet 2016 consacrés à la gestion/le management

Managez avec le mind mapping, entrevue avec Xavier Delengaigne, animée par Rita Tourigny

Relevez le défi de l’innovation de rupture, entrevue avec l’auteur animée par Patrick Coquart

Impact: Agir en leader, entrevue avec les auteurs Yvon Chouinard et Nicole Simard, animée par Danielle Michaud

Oubliez la gestion du temps, gérez vos priorités, entrevue avec François Lavallée, animée par Mathieu Laferrière

Oser. 12 explorations originales pour développer votre niveau d’audace, de Jocelyn Pinet et Olivier Bouleau,

Impact. Agir en leader, d’Yvon Chouinard et Nicole Simard.

Marketing RH, entrevue avec les auteurs Franck La Pinta et Vincent Bertholot animé par Jean-Baptiste Audrerie

Pour consulter les entrevues du Sommet du livre Affaire 2016 gratuitement

Sept livres pour « (Se) Transformer autrement » Sommet du livre 2017

Certains se souviennent peut-être de leurs cours de chimie et de la célèbre formule d’Antoine de Lavoisier (1743-1794), « Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme ».

C’est dire si la transformation ne date pas d’aujourd’hui. Rien d’étonnant à cela si l’on y réfléchit quelques secondes : le changement est partout autour de nous. L’environnement légal et réglementaire, le contexte économique, les concurrents, les clients… tout bouge. L’immobilité ou l’immobilisme n’est donc pas une option. C’est même le plus sûr moyen de reculer.

Alors pour accompagner le mouvement, les organisations doivent se transformer, et leurs collaborateurs avec. Les sept ouvrages de notre sélection « (Se) Transformer autrement » permettent de ne pas se laisser distancer.

Cliquez sur ce bouton pour vous inscrire Sommet du livre Affaires 2017

Les sept ouvrages pour « (Se) Transformer autrement »

Ainsi Harold Jarche, avec Life in Perpetual Beta, démontre-t-il que nous avons définitivement changé d’époque. Nous vivons désormais dans une société en réseau. C’est une formidable opportunité pour comprendre les situations émergentes et résoudre les problèmes ensemble. C’est aussi le moyen d’apprendre, car comme aime à le dire Harold Jarche, « le travail c’est l’apprentissage et l’apprentissage est le travail ».

Olivier Zara, lui, veut accompagner les lecteurs de La stratégie du thé pour qu’ils puissent amener leur organisation vers plus d’agilité, d’innovation et d’engagement. Une stratégie indispensable pour avoir un développement pérenne dans un monde digital de plus en plus incertain et complexe.

La complexité est également au cœur de l’ouvrage d’Édouard Le Maréchal. En effet nous dit l’auteur, la complexité est désormais une constante, et l’incertain est notre quotidien. Innover devient alors une question de survie. Mais, il ne s’agit pas d’innover avec les schémas et pratiques du passé. Non, il est nécessaire de s’appuyer sur une méthode mélangeant prospective, analyse systémique, théorie des comportements et créativité. C’est ce qu’il expose dans Innover à l’âge du papillon.

Quant à Pierre Hadaya et Bernard Gagnon, ils insistent sur la nécessité d’avoir un avantage concurrentiel pour assurer le succès et la viabilité à long terme de toutes les entreprises. Mais obtenir et garder un tel avantage ne se fait pas sans difficultés. C’est pourquoi, ils ont conçu une approche novatrice : l’architecture d’affaires. Leur livre – Business Architecture: The Missing Link in Strategy Formulation, Implementation and Execution – décrit cette méthode originale.

Si nous avons changé d’ère, il faut sans doute changer aussi les manières de travailler. Stéphanie Bacquère propose de ré-inventer le travail. Avec Makestorming, elle dévoile une approche qui réinvente la culture de travail pour hacker les grandes organisations et y viraliser les pratiques du monde des start-up. Le Makestorming permet aussi de remettre la collaboration, l’action et la joie de bien faire au cœur des pratiques des entreprises.

Et la confiance ? Et le dialogue ? Ne sont-ils pas nécessaires à la saine transformation des entreprises ? Ce n’est pas Jean-Paul Bailly qui dira le contraire. Dans son livre – Réformez ! par le dialogue et la confiance, préfacé par Emmanuel Macron, excusez du peu – il fait part de sa démarche pour moderniser deux grandes entreprises françaises, et ce sans heurts et sans conflits majeurs. Ce n’est pas un livre de recettes, mais de grands principes qui permettent de faire bouger les lignes dans une organisation, quelle qu’elle soit.

Pour terminer, on se plongera avec délectation dans le livre de Julia de Funès, Socrate au pays des process. L’auteure, philosophe, ne prétend pas non plus délivrer des recettes managériales. Mais elle invite, à travers le décorticage de situations vécues, à prendre du recul, à challenger les mots, les comportements, les habitudes, les tics d’entreprise. Bref, elle aide à décrypter le monde des affaires afin de mieux de comprendre et de moins le subir. Une autre façon de le transformer, et de se transformer.

Pour aller plus loin, retrouvez les livres du Sommet 2016 consacrés à la transformation

Cliquez sur les liens pour voir les entrevues

Impact: Agir en leader, entrevue avec les auteurs Yvon Chouinard et Nicole Simard, animée par Danielle Michaud

Egoman, entrevue avec l’auteur Serge Marquis, animée par Micheline Bourque,

Projetez confiance et crédibilité, entrevue avec l’auteur Julie Blais Comeau, animée par Ruth Vachon et Micheline Bourque

Oser. 12 explorations originales pour développer votre niveau d’audace, de Jocelyn Pinet et Olivier Bouleau

Entrevue avec l’auteur Jocelyn Pinet animée par Micheline Bourque

Entrevue avec le co-auteur, Olivier Boileau, animée par Micheline Bourque

Relevez le défi de l’innovation de rupture, avec l’auteur Philippe Silberzahn, animée par Patrick Coquart,

Marketing RH, entrevue avec les Franck La Pinta et Vincent Berthelot animée par Jean-Baptiste Audrerie