Trois livres à lire selon Yvon Charest, Président iA Groupe Financier

Trois livres à lire selon Yvon Charest, Président iA Groupe Financier

Grand leader et grand lecteur, Yvon Charest, président iA Groupe Financier, nous a permis de comprendre pourquoi la lecture nous permet d’aller plus loin, de voir plus grand et d’aider les autres.

Lors d’un petit déjeuner au Club Saint-James de Montréal le 27 avril, il nous a proposé 3 livres et combien d’autres mentions lorsqu’emporté par le désir de partager sa passion de la lecture et de nous apprendre sur plein de sujets.

Devant un groupe de conquis, Yvon Charest, dans son style dynamique, convaincant et franc, nous a tous donner l’envie de se procurer chacun des ouvrages cités. Voici l’entretien en vidéo grâce à ConférencesPro.

 Entrevue: Grand leader, grand lecteur avec Yvon Charest

Découvrez les trois livres en ordre de présentation.

Gender Intelligence de Barbara Annis et Keith Merron

En français, on parle d’intelligenre. Sujet d’actualité dans un contexte de la progression des femmes.

“Nous les dirigeants, on fait partie du problème.”

À l’Industrielle Alliance, on s’est posé la question: comment aborder la question des femmes, et éliminer les barrières. Découvrez les aspects de  l’intelligenre qui ont marqué notre invité.

Acceptez qu’il y a des compétences féminines et masculines, voilà la première chose à comprendre.

What got your here won’t get you there, de Malcolm Goldsmith

Les choses à ne pas faire, une approche originale pour changer nos habitudes.

Yvon Charest nous livre l’habitude qu’il a lui même éliminé suite à la lecture de ce livre.

Faut avoir une volonté de toujours s’améliorer pour bénéficier. Bravo à Monsieur Charest de se servir des livres pour trouver des pistes pour aller plus loin! #leadership

Découvrez un sens à sa vie de Dr.Victor E. Frankl

Cet ouvrage a été lu par des millions de gens partout sur la planète. De nombreux dirigeants l’ont inscrit à leur liste des meilleurs livres.

Pourquoi? parce que l’histoire de Viktor Frankl marque. Yvon Charest nous explique en ces mots qu’est-ce que ça veut dire donner un sens à sa vie. Comment changer notre perception des choses peut avoir tant d’impact. Bien sûr, on y parle aussi de positivité.

“Vivre, c’est souffrir, survivre, c’est de trouver un sens à sa vie. / Life is suffering. Surviving is to find meaning in the suffering.”

Un livre vraiment inspirant. Le titre anglais: Man’s Search for Meaning est tellement plus évocateur!

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube pour découvrir plus de 300 entrevues.

La confiance en soi, de Charles Pépin vue par Caroline Clément

Philosophe, romancier, professeur, Charles Pépin a écrit au total une douzaine d’ouvrages. Ses thèmes de prédilection ? L’échec, la joie et la confiance. Des notions qui se croisent, s’entremêlent, se répondent. Arrêtons-nous un instant sur la dernière, qui a fait l’objet d’un essai publié en France aux éditions Allary. Son titre : La confiance en soi, une philosophie.

Avoir confiance en soi n’est pas inné. C’est une qualité dont on aimerait tous être dotés. Se sentir à l’aise en toutes circonstances, riche en compétences ; ôter définitivement nos doutes de l’esprit, ne plus redouter l’avis négatif de l’entourage, ne pas craindre l’erreur, le faux-pas. Qui ne rêve pas d’évoluer dans ce confort-là ?

Charles Pépin est là pour nous guider, non pas d’une manière infantilisante mais, au contraire, adulte et inspirante. Quand la confiance en soi vacille, que le déséquilibre menace, il est bon de se frotter à quelques-unes de ses recommandations. La vie est bien faite et l’auteur, qui sait que la confiance en soi n’est jamais acquise vraiment, se charge de nous en parler avec clarté, simplicité et sensibilité.

“On ne naît pas confiant, on le devient”

Avoir confiance en soi, ce n’est pas avancer en aveugle. Ce n’est pas supprimer l’échec, ni anéantir le danger. C’est s’accommoder d’une inévitable part de risque, savoir qu’elle existe, et savoir l’accepter. La confiance transcende. Elle valse avec l’incertitude et se plaît à l’envisager comme autant de « possibles ». La confiance permet ainsi de se réserver une perspective heureuse. Élan vital ou d’inspiration religieuse, philosophique ou pratique, elle offre, littéralement, un bonheur d’existence.

« Une source de joie »

« (…) La confiance en soi est toujours en même temps une confiance en autre chose que soi. » Et l’auteur de poursuivre, citant la psychanalyste Anne Dufourmantelle – décédée en 2017 en sauvant des enfants de la noyade – : « La confiance en soi n’existe pas. » Comment ? « La confiance en soi vient d’abord des autres. » Qu’on nous confie une mission de la plus haute importance, que nos compétences soient ainsi reconnues, et notre confiance en nous en sera renforcée. Elle est, nous assure l’auteur, « une source de joie ».

Si les coachs inventent des recettes, Charles Pépin s’en tient ici à quelques règles de bon sens. Pour gagner en confiance, l’idéal serait, selon lui, de cultiver les bons liens, mais aussi de s’entraîner, de s’écouter ; mais encore de savoir s’émerveiller, décider, mettre la main à la pâte. Si passer à l’acte est une nécessité, savoir admirer en est une autre – votre vedette ou votre sportif préféré par exemple. L’essentiel étant de rester fidèle à son désir et, finalement, de faire confiance au mystère.

Le mystère ? Pour élucider celui de la confiance en soi, Charles Pépin se tourne enfin vers les sagesses antiques et les philosophes modernes comme Emerson, Nietzsche ou Bergson, puis vers la psychologie et la psychanalyse. Vaste et riche programme, dont on sort grandi.

Caroline Clément, collaboratrice du Club de lecture Affaires et rédactrice au Lire l’entreprise à partir de Nantes, France.

Communiqué : Apprendre sur la bienveillance en entreprise via un Sommet et un Magazine

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Pour diffusion immédiate

3e Édition du Sommet du livre Affaires – La bienveillance en entreprise dès septembre 2018

Lancement du Magazine du livre et des affaires dès octobre 2018

Montréal, été 2018 – Le Club de lecture Affaires annonce la tenue de la 3e édition du Sommet du livre Affaires dès le lundi 17 septembre 2018 et le lancement d’un Magazine du livre et des affaires prévu pour octobre 2018.

Cette 3e édition du Sommet du livre Affaires portera un regard sur la bienveillance en entreprise et présentera des auteurs ayant publié sur le sujet et ainsi que des invités spéciaux qui s’y connaissent.

La bienveillance est à l’évidence un terme dont on entend et entendra de plus en plus parler. En France, le terme bienveillance est couramment utilisé. Plusieurs auteurs y ont consacré des ouvrages pour mettre à l’avant plan le concept de la bienveillance, cette approche qui peut permettre aux entreprises et aux individus d’atteindre de nombreux buts, dont ceux liés à la transformation du milieu du travail et des entreprises en général. Au Québec, nous pensons que le mot sera de plus en plus en vogue à compter de l’automne! Des livres sur le sujet d’auteurs connus au Québec sont attendu!

Ce sommet, produit en étroite collaboration avec notre vice-président, Europe francophone, Patrick Coquart, présentera des auteurs de grande qualité. À ces auteurs, s’ajoutent des invités spéciaux de renom qui connaissent également très bien la bienveillance.

Pourquoi s’intéresser à la bienveillance en entreprise et comment en faire une approche gagnante? C’est à ce type de questions que nous tenterons de répondre en proposant aux abonnés des lectures pertinentes et de participer à un panel en direct le 11 octobre 2018, qui réunira des panélistes de France (Patrick Mercier, Patrick Coquart, un auteur) et du Québec. (Olivier Schmouker, Nathalie Sabourin) qui s’intéressent de façon sérieuse à ces questions.

Magazine du livre et des affaires

Le Magazine, publié en version numérique trimestriellement, réunira pas moins de 20 articles sur la bienveillance en entreprise. Des auteurs, des experts et des invités jetteront un regard percutant sur les différentes nuances de la bienveillance tout en fournissant d’excellentes pistes de lecture pour permettre aux lecteurs d’approfondir les sujets.

Parmi les auteurs et experts qui ont accepté notre invitation:Jean-Pierre Brun, Pierre Portevin, Isabelle Bourgeois, Yvon Chouinard, Jocelyn Pinet, Nathalie Sabourin, Anne Choquette, etc.

Ceux qui choisiront de s’abonner au Sommet sur la bienveillance et le Magazine auront tout en main pour se faire une tête sur la bienveillance et comment elle peut aider à toute sorte de niveaux. Non seulement, ils y trouveront des références de livres, des articles de sources sûres, mais aussi  d’excellentes références pour poursuivre l’apprentissage.

Pour télécharger le visuel du magazine, c’est ici.

Nos auteurs invités

Dominique Steiler, Professeur à Grenoble et responsable de la Chaire Mindfulness.

François Jost, La méchanceté en actes à l’ère numérique

Pierre Portevin, Mon meilleur ami, c’est moi

Laurence Bourgeois, La théorie du grain de sable

Franck Martin, auteur, Managez humain c’est rentable

Juliette Tournand, auteur: La Bienveillance en action

Nos invités spéciaux

Patrick Mercier, CEO, Agence Change, créateur de l’indice de bienveillance des marques

Nicolas Chabanne, fondateur de la marque, C’est qui le patron!

Olivier Schmouker, chroniqueur au Journal les Affaires

Clara Gaymard et Gonzague de Blignières, de Raise

Nathalie Sabourin, consultante et expert en co-développement.

À propos du Club de lecture Affaires

Jusqu’à maintenant, le Club a produit divers contenus et promu de plus de 130 auteurs et 150 ouvrages du Québec/Canada, de France, de Belgique et des États-Unis tant sur le web que lors d’événements en présentiel à Montréal et ailleurs. Aussi, le Club collabore de façon régulière avec des organisations professionnelles pour mettre en valeur le livre comme outil d’apprentissages.

« Je rêve de faire du Sommet du livre Affaires un véritable carrefour d’échange et d’apprentissage autour du livre d’affaires qui saura rayonner partout dans la francophonie », précise avec enthousiasme  Micheline Bourque, présidente et fondatrice du Club de lecture Affaires.

Cet automne, le Club du livre Affaires parcourra différents horizons via des collaborations avec plusieurs organisations et ordres professionnels, notamment avec un présence au Congrès de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Le Club bonifiera son offre aux membres en 2018-2019.  Des annonces seront faites plus tard à l’automne à cet effet.

-30-

Source : Micheline Bourque, Présidente fondatrice

Club de lecture affaires

Tél. 514 248.4588

micheline@clubdelectureaffaires.com

Principales plateformes du Club de lecture Affaires

Facebook: Page Entreprise Club de lecture Affaires

Twitter  @LectureAffaires

YouTube @clubdelectureaffaires (plus de 380 vidéos)

Caroline Clément, chroniqueuse de livres en entreprise

Mon entreprise : Chronique Livres en Entreprise

Mon slogan d’entreprise : Chronique Livres, ou comment mieux lire l’entreprise

Dans mon milieu ou auprès de mes clients, je suis connue pour …

La qualité de mon écoute, mais aussi pour mon goût de l’écrit, des mots, et mon attachement à la richesse de la langue française.

Ce que je développe ou ce qui me passionne en ce moment dans ma profession est…

De promouvoir le livre et la lecture : être actrice à part entière de la chaîne du livre ! J’ai été libraire durant douze ans au sein d’une grande librairie indépendante française et j’aime toujours autant rencontrer, partager, échanger et bien sûr, au-travers du livre, susciter l’envie et la curiosité.

Mes sources privilégiées d’information d’affaires sont…

Les livres, les revues et journaux spécialisés, les sites internet des maisons d’édition, les recommandations de mon réseau.

En littérature d’affaires mes goûts vont vers…

Les sciences humaines : sociologie, philosophie, psychologie… Parce que l’entreprise est une affaire pleinement humaine !

Un livre d’affaires qui m’a beaucoup marqué est :

Un monde meilleur : et si lintelligence artificielle humanisait notre avenir ?, d’Hervé Cuillandre, aux éditions Maxima.

Face à un avenir digital qui a de quoi inquiéter les femmes et les hommes au plus haut point, l’auteur défend avec force et conviction une humanité qui doit s’affirmer sans délai, qui a toutes les cartes en main pour composer intelligemment avec, et non contre, la robotisation et la digitalisation.

J’ai moi-même écrit un livre : Devenir, un chemin de vie, éditions Coiffard, 2010, biographie co-écrite avec Sylvain Lejeune, chef d’entreprise à Nantes. Ce livre est le témoignage d’une ascension professionnelle, d’une réussite personnelle et familiale.

Les qualités que j’admire le plus chez les entrepreneurs et chef d’entreprises

J’admire leur persévérance, leur énergie chaque jour renouvelée, leur art de s’entourer des bonnes personnes, leurs valeurs quand ils parviennent à les défendre, la pérennité de leurs entreprises.

Expression préférée

Un livre en cache toujours un autre.

Ma contribution au Club de lecture Affaires

Je propose de rédiger régulièrement quelques chroniques sur des livres récents, traitant de l’actualité des problématiques rencontrées en entreprise (écologie humaine, intelligence collective, management…). Les thèmes sociologiques, psychologiques, philosophiques retiennent tout particulièrement mon attention.

Mon site Web : https://lirelentreprise.com/

La meilleure façon de rester en contact avec moi :  alacle@live.fr et site internet.

Nomination pour un Prix Phénicia 2018 – rdv au Gala

Une nomination pour un Prix Phénicia décerné par la Chambre de commerce LGBT du Québec (CC-  LGBT-Q) constitue une première pour le Club de lecture Affaires.

Très heureuse de faire partie de la liste des finalistes, Micheline Bourque se rendra fièrement à la soirée Gala qui marque la 14e édition du Phénicia.  La soirée aura lieu le 31 mai à la salle du Parquet de la Caisse de dépôt et placement du Québec, un magnifique endroit situé à Montréal dans le quartier des affaires.

Notre nomination s’inscrit dans le contexte du Prix Innovation. Ce prix est remis à une entreprise détenue majoritairement par un ou plusieurs actionnaires LGBT et qui offre un produit, un service ou un procédé à caractère innovant.

Le Gala Phénicia est un grand événement très important pour la communauté d’affaires LGBT et de leurs alliés. Cette soirée très prestigieuse pour les quelques 350 convives met en lumière la réussite et l’implication d’individus et d’entreprises ayant contribué d’une façon ou d’une autre au rayonnement et au développement de la communauté d’affaires sans oublier non plus le volet social.

Je suis vraiment très honorée que le Club fasse partie des nominés pour ce prix. J’ai participé de façon très active à la création de la CC-LGBT-Q et cela me touche vraiment de constater son évolution. Le Phénicia qui célèbre ses 14 ans d’existence démontre la vitalité du milieu d’affaires qui se réunit autour de la CC-LGBT-Q. Je suis remplie de gratitude et bien sûr, je souhaite de tout coeur que le Club reçoive cette précieuse reconnaissance. Micheline Bourque, présidente et fondatrice du Club.

Cette année, la présidence d’honneur pour le Gala Phénicia sera assurée par Caroline Néron, dragonne et une entrepreneure très inspirante. Le Grand Prix Phénicia sera remis à Michel Tremblay, écrivain et dramaturge de renommée internationale. Pour le prix Inspiration, celui-ci sera remis à Caroline Salette, courtier-propriétaire RE/MAX ROYAL – JORDAN. La réussite d’affaires fait de Caroline Salette l’une des personnalités les plus influentes et une sommité dans l’ensemble de la profession et du coaching immobilier. La présidence du jury est assuré par Michel Dumont, acteur très connu.

Pour connaître les autres membres du jury, cliquez ici.

Pour découvrir qui sont les finalistes, cliquez ici – Finaliste Gala Phénicia.