Peut-on “convaincre en moins de 2 minutes”? Le Club veut savoir!

Nicholas Boothman Le Club de lecture s’attaque à “Convaincre en moins de 2 minutes” de Nicholas Boothman. Ce choix de lecture, c’est Cindy Rivard qui nous le suggère et nous a convaincu de le proposer au panel du Club.

Savoir convaincre en affaires n’est pas une mince tâche. Est-ce inné ou si l’on peut y arriver et même y prendre plaisir ? Quelles clés sont mises de l’avant par Nicholas Boothman? Les panélistes du Club de lecture Affaires auront-ils mis à l’épreuve les conseils offerts par l’auteur de “Convaincre en moins de 2 minutes” ? Ça fonctionne ou non ? C’est ce que nous diront nos gens d’affaires et panélistes lors du prochain Hangout en direct sur Google+ qui aura lieu le 18 juin 2014 de 12h15 à 13h.

Un mot sur Nicholas Boothman, conférencier et auteur de renom

‏Nicholas Boothman réside près de Toronto, il est l’un des experts mondiaux en communication interpersonnelle. Ses ouvrages présentent les techniques révolutionnaires qu’il a enseignées et qu’il livre dans ses conférences auprès d’entreprises. Le New-York Times lui a donné le titre de “Nouveau Dale Cargenie” de la communication.

‏Photographe pendant 25 ans et père de cinq enfants Nicholas Boothman est d’abord et avant tout un fin observateur des comportements humains. “Je rencontrais des gens au potentiel énorme, écrit-il, mais qui n’avaient pas d’habiletés interpersonnelles”. Il a donc décidé de mettre de côté son appareil photo pour se lancer dans une nouvelle carrière qui lui permettrait de faire avancer… celle des autres!

‏Aujourd’hui conférencier recherché et auteur de quatre best-sellers, il a pris tout de même un risque en quittant sa profession. Il est sorti de sa zone de confort et incite les jeunes comme les gens d’affaires à faire de même pour découvrir leur plein potentiel relationnel. Sa formation en programmation neurolinguistique (PNL) et son expérience lui ont permis de développer des idées novatrices et efficaces si l’on en juge par son succès.

‏Les 4 “best- sellers” de Nicholas Boothman

‏Même si chaque ouvrage s’adresse à une clientèle cible et même si les titres peuvent sembler des coups de marketing, il va de soi que les livres de Nicholas Boothman ont en commun des principes de base éprouvés. De fait, donner une bonne première impression se passe en moins de deux minutes peu importe la situation, encore faut-il s’y préparer.

‏1. “Convaincre en moins de 2 minutes” est la traduction de “Convince them in 90 seconds (2010), le plus récent livre de l’auteur. C’est le livre qu’a choisi de débattre le Club de lecture Affaires. Il porte sur trois volets, communiquer efficacement, capter et retenir l’attention et savoir s’adapter à son interlocuteur.

‏2. “Comment décrocher l’amour pour la vie en 90 minutes ou moins” est la traduction de “How to make someone fall in love with you in 90 minutes or less” (2004)

‏3. How to connect in Business in 90 seconds or less (2002)

‏4. “Tout se joue en moins de 2 minutes” est la traduction de “How to make people like you in 90 seconds or less” (2000)

Inscrivez-vous à l’Événement du 18 juin de 12h15 à 13h. C’est gratuit, cliquer sur Je participe!

Le panel est constitué de:

Cindy Rivard, qui défend le livre

Martin Latulippe, panéliste

Suzanne Leclair, panéliste,

Anouk Flambert, panéliste

Marcela Urteaga, panéliste

Mathieu Laferrière, observateur

Si le club de lecture vous intéresse, abonnez-vous à notre courriel et rejoignez-nous sur les réseaux suivants:

Twitter: @lectureaffaires

Facebook: LectureAffaires

Google+ ClubdelectureAffaires

Partagez avec vos amis lecteurs de livres d’affaires! Plus on sera, plus on pourra #apprendreensemble !

Le panel s’est prononcé sur Drive de Daniel Pink!

La vérité sur ce qui nous motiveLes panélistes du Club de lecture Affaires ont discuté avec enthousiasme du livre de Daniel Pink «Drive» ou «La vérité sur ce qui nous motive» lors du Google Hangout On Air du 12 mars 2014. Pour écouter le HOA, aller sur  YouTube ! La rencontre a été animée par la fondatrice du club, Micheline Bourque.

Saviez-vous que 70 % des gens ne sont pas motivés par leur travail…. et vous, l’êtes-vous ?  Pour en savoir davantage sur la fin du micro-management, sur l’importance du leadership et pourquoi le livre de Daniel Pink connaît tant de succès dans le monde, prenez le temps d’écouter ce qu’en pensent nos panélistes.

Voici un aperçu des échanges fort variés et intéressants sur le thème du livre, la motivation.

ANDRÉ LAVIGNE, présentateur – «J’ai choisi ce livre de Daniel Pink parce qu’il nous fait comprendre les raisons pour lesquelles ont devient entrepreneur. Ce livre est aussi extrêmement captivant parce qu’il nous renseigne sur l’origine et l’évolution de la motivation en parallèle avec la société et les besoins et les demandes de l’économie. Il part de la survie de l’espèce et se rend à l’époque moderne. Il explique quelles étaient les motivations qui sous-tendaient chaque époque.

Il définit deux types de motivation, le premier est connu sous le terme du bâton et de la carotte (punition ou récompense) et le second est issu de la motivation intrinsèque. Cette dernière étant la plus intéressante pour l’entrepreneur. Elle parle d’autonomie, de maîtrise, de recherche de l’excellence et du sens du travail que l’on accomplit.

Ce livre contient aussi un volet pratique qui est illustré d’une multitude d’études sur le comportement. Il donne également une boîte à outils pour travailler sur sa propre motivation et une pour les organisations.

C’est plus qu’un résumé d’études. C’est un ensemble de témoignages et c’est une façon de regarder ce qui nous motive et, comment motiver ses troupes. Bref un livre que je trouve passionnant ! Et j’ajoute, pour peut-être découvrir pourquoi vous faites ce que vous faites, ou pourquoi vous devriez faire autre chose!»

JEAN-BAPTISTE AUDRERIE – « C’est un livre passionnant sur le plan de la synthèse et de la vulgarisation. Je trouve toujours passionnant qu’un livre soit fondé dans son succès sur d’autres auteurs… c’est peut-être son point faible.»

ANTOINE BONICALZI – «J’ai trouvé cet ouvrage passionnant, on peut vraiment mettre le doigt sur des projets concrets issus de la motivation intrinsèque, comme ce Club de lecture, par exemple. Pour moi, c’est un livre tout à fait pertinent. »

ADRIEN O’LEARY – « J’ai adoré lire ce livre, mais je ne saurais pas exactement à qui le recommander. On verra pourquoi tantôt. Comment en faire quelque chose ? Je le vois dans mon travail de marketing auprès de mes clients et leurs vendeurs, mais comment convaincre ses vendeurs. Je m’interroge donc sur les clés que peut nous donner Daniel Pink. ”

SUZANNE LECLAIR – «C’est un livre dangereux! La première fois que je l’ai lu, j’ai réalisé que je devais quitter mon emploi ! Je n’étais plus heureuse et j’étais persuadée que je devais aller en entreprise. C’est un livre parfait pour ceux qui sont sur le point de prendre une décision et qui se questionnent sur leur vie professionnelle. Ceux qui se demandent s’ils ont pris la bonne voie.”

Ce que nos panélistes ont appris sur la motivation en entreprise!

«Dans une entreprise, il faut faire le lien entre les valeurs des dirigeants et les valeurs des employés. Si la chose est difficile, si les valeurs d’autonomie ne sont pas véhiculées dans l’entreprise, il sera difficile pour l’employé de mettre de l’avant sa motivation intrinsèque. Il devra prendre des décisions…» André Lavigne

«Les gestionnaires en entreprise sont lourdement questionnés dans ce livre. Comment faire pour aller chercher la motivation de vos employés, libérer les forces, trouver finalement comment chacun se réalise au travers des tâches et au travers des objectifs, d’une vision et d’une mission ? Moi, en lisant ce livre et travaillant dans le secteur du recrutement, je me suis dit que c’est un très bon résumé. Les organisations doivent être de plus en plus agiles. Le livre donne des recettes sur la mobilisation et il y a là quelques réponses et des éléments salutaires pour les gestionnaires qui cherchent un nouveau style et pour comprendre aussi la nouvelle génération d’employés. » Jean-Baptiste Audrerie

« Une des sections les plus intéressantes, pour ma part, est celle où l’on présente des exemples en entreprise, comme chez Google qui met en marché des initiatives qui ont été des projets de «vendredi» et qui va encourager ses employés à faire autre chose, leur donner plus d’autonomie et même le choix de leur équipe. Pour moi qui suis un entrepreneur, ça me donne des outils pour motiver mes gens. Le gros point d’interrogation c’est pour la vente… comment motiver un vendeur sans lui donner de commissions. » Antoine Bonicalzi

«Je pense aussi aux entreprises qui doivent faire face à un haut taux de roulement dans leur entreprise. Le marketing va bien, mais il y a toujours ce problème de recrutement d’employés. Je me dis que je peux faire une partie du travail, mais tant qu’il y aura ce problème… il faut donc trouver le pourquoi. Le livre de Daniel Pink, en ce sens, peut aider à apporter des solutions. » Adrien O’Leary

«Je crois que l’important dans ce livre, pour des entreprises déjà établies dans l’économie du savoir, les bureaux d’avocats, d’ingénieurs, etc. c’est qu’ils constatent que ce n’est peut-être pas le livre qui va changer leur équipe en raison des structures en place. C’est le cabinet d’affaires lui-même qui doit être réinventé. On le voit dans les bureaux d’avocats et d’ingénieurs, par exemple, qui doivent travailler en fonction de la facturation. C’est démotivant pour eux. » Suzanne Leclair

« Il est possible selon Pink de rehausser ses sources de motivation interne… mais le changement arrive rarement de la grande entreprise, il arrive des gens eux-mêmes qui osent se donner de nouvelles avenues, lancer leur propre entreprise, par exemple, avec d’autres valeurs.»André Lavigne

Pour conclure, l’ensemble des panélistes ont accordé de 4 à 5 étoiles pour le livre de Dan Pink. On peut donc voir qu’il s’agit d’un livre pertinent à lire.

Joignez-vous à notre Club de lecture Affaires, dédié à la lecture de livres pertinents pour les entrepreneurs, chefs d’entreprise et travailleurs autonome. Sa devise: #apprendreensemble

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Google+

Article écrit en collaboration avec Micheline Bourque 

 

 

Livre en revue – Drive, ou La vérité sur ce qui nous motive!

Drive de Daniel Pink

Le choix du Club de lecture Affaires,  La vérité sur ce qui nous motive de Daniel Pink

 La vérité sur ce qui nous motive, a fait le tour de la planète. Il a été traduit en plusieurs langues. Ce livre a été retenu comme premier livre du Club de lecture Affaires. Que raconte-t-il ?

En clair, pour Daniel Pink la motivation basée sur la récompense qui vient de l’extérieur n’a plus sa place aujourd’hui. Sa recherche démontre l’inefficacité du système de la carotte et du bâton. Il ne répond plus du tout aux défis du monde du travail. La motivation serait plutôt une démarche qui provient de soi et comprend l’équilibre entre trois éléments, l’autonomie, la maîtrise et la finalité. Pour écrire son quatrième ouvrage Daniel Pink a analysé nombre d’expériences en sciences sociales sur la motivation chez l’humain. Il a en tiré des conclusions qui bouleversent la façon de penser jusqu’à présent.

Quatre bonnes raisons d’assister à la discussion du Club de lecture Affaires

Pourquoi venir voir et écouter l’appréciation des membres du Club de lecture Affaires sur le livre de Daniel Pink ?

a. Pour vous faire une bonne idée du contenu du livre.

b. Pour savoir ce que des entrepreneurs comme vous en ont retiré personnellement.

c. Pour connaître leur appréciation et voir si ce livre pourrait devenir votre prochaine lecture.

d. Pour voir si la théorie avancée par Daniel Pink peut s’appliquer à votre entreprise.

La modération du Panel sera assurée par Micheline Bourque.(fondatrice du Club de lecture Affaires).

Le panel sera constitué de:

Préparez vos questions, et venez les poser lors du Google Hangout Live qui se déroulera le mercredi 12 mars prochain de 12h15 à 13h (EST).

Pour vous inscrire: Evénement Google+ HOA 

Cet article a été rédigé par Micheline Piché

Qui est Dan Pink, ce capteur de l’esprit des temps?

Daniel Pink, auteur "La vérité sur ce qui nous motive" ou "Drive"À propos de l’auteur Daniel Pink

En 2013, le groupe Thinkers 50* a choisi Daniel H. Pink comme étant l’un des 15 meilleurs penseurs du monde des affaires. Sa biographie dit qu’il est un «capturer of the business zeitgeist». Il sait capter «l’esprit du temps». L’idée derrière cette expression étant qu’il partage une vision sociale rassembleuse visant la transformation des structures de pensée qui sont devenues contre-productives dans un monde en mutation et pour l’avenir de la planète. Dans son cas, son regard neuf remet en question l’ordre établi sur la gestion des affaires et ouvre la porte vers de nouveaux paradigmes. Ce n’est pas sans raison qu’il est devenu un auteur remarqué et remarquable depuis plus de 15 ans.

Les nominations du groupe Thinker 50 sont vues comme les Oscars des milieux d’affaires dans le monde. Ils sont remis aux deux ans à des personnalités qui sont reconnues pour faire avancer la pensée constructive à l’égard de la gestion à l’échelle planétaire. Le groupe Thinker 50 est une organisation indépendante formée en 2001 dont la reconnaissance est éprouvée.

Ce qu’il a fait

Daniel Pink a débuté sa carrière comme journaliste spécialisé en économie et en nouvelles technologies. De 1995 à 1997, il a été rédacteur en chef de discours pour le vice-président Al Gore et il a aussi occupé différents postes comme conseiller politique pour le gouvernement américain. Depuis 2001, il a publié cinq ouvrages qui connaissent un grand succès. L’auteur donne également des conférences sur les transformations économiques et ce que l’on pourrait appeler, le nouvel environnement de travail auprès d’entreprises, d’associations et d’universités partout dans le monde. Il est un excellent conférencier et participe aux TED Talks,(The puzzle of Motivation). Il habite à Washington.

Ce qui l’intéresse

Daniel Pink, lui-même un travailleur autonome ou «free agent», interpelle le monde du travail comme peu l’ont fait jusqu’à présent. C’est sa spécialité, écrit-il. Il analyse comment les gens travaillent, ce que la travail signifie pour eux, comment ils peuvent améliorer leur situation en travaillant mieux et de façon intelligente. Dans ses ouvrages, il remet en question nombre de principes que l’on tient pour acquis. Ses livres font référence encore aujourd’hui. Dans une entrevue qu’il a accordé pour copyblogger.com, il donne sa définition de la créativité, «Giving the world something it didn’t know it was missing», «Donner au monde quelque chose qu’il ne pensait pas manquer». Daniel Pink ne manque pas de créativité, et pour cause!

Les cinq livres à succès de Daniel Pink

1. Son premier livre intitulé Free Agent Nation: The Future of Working for Yourself  ou L’avenir de travailler pour vous visait à révolutionner le travail comme tel. Il est devenu selon le Washington Post «un livre pivot dans les relations entre employés et gestionnaires».

2. Dans sa volonté de rejoindre un plus large public, Daniel Pink a ensuite publié «The Adventures of Johnny Bunko: The last Career Guide You’ll Ever Need», en français «Les aventures de Johnny Bunko: le seul guide de carrière dont vous avez besoin» Son style accessible, sous la forme de bande-dessinée Manga et son message ne sont pas passés sous le radar. Johnny Bunko a été traduit dans 14 langues.

3. Travaillez-vous surtout avec le côté droit de votre cerveau ou le côté gauche? Selon Daniel Pink, il semble que ceux et celles qui utilisent surtout leur cerveau droit connaîtront le succès dans notre économie moderne. Voici une autre idée qu’il a développé dans son ouvrage A Whole New Mind: Why Right-Brains Will Rule the Future traduit en français sous le titre L’homme aux deux cerveaux.

4. C’est en 2009 qu’il publie Drive (le livre commenté par le Club de lecture Affaires). Traduit en français sous le titre La vérité sur ce qui nous motive est toujours aussi d’actualité et a changé la vie de certains de nos panelistes-entrepreneurs… (voir Le choix du Club de lecture)

5. Plus récemment, il s’est intéressé à l’art de la vente. Son livre To sell is Human : The Surprising Truth About Moving Others  traduit sous le titre Vous êtes vendeur, le saviez-vous ? se sert à la fois des sciences sociales, de la recherche sur le terrain et d’histoires vécues pour démontrer à quel point les professionnels passent le plus clair de leur temps à persuader, convaincre et à influencer les autres, parfois sans le savoir… Il en ressort, selon l’auteur, que trois types de qualités personnelles se démarquent et trois habiletés font en sorte qu’il est possible de faire mieux dans l’art de la vente.

Avez-vous lu l’un ou l’autre de ces livres? Qu’en avez-vous pensé? Quelles sont les idées à relayer aux entrepreneurs et chefs d’entreprises?

Le 12 mars 2014: Revue du livre par le Club de lecture Affaires.

Cet article a été rédigé par Micheline Piché