François Lavallée, président d’Aliter Concept

François Lavallée, collaborateur

François Lavallée a commencé sa carrière en complétant une maîtrise en biologie moléculaire. Pendant 3 ans, il a étudié la structure moléculaire de la chromatine d’une protéine qui fait uriner les rats. Cette expérience de vie lui a fait comprendre une première grande leçon de vie: dans la vie, il faut être fluide. Après avoir travaillé 5 ans dans les laboratoires industriels et académiques, il a fait l’expérience du chômage.

Cette importante et soudaine mutation lui a inculqué un deuxième leçon de vie : même en étant fluide, il faut du liquide pour vivre. Ses 20 années en formation lui ont ensuite apporté 4 grandes leçons additionnelles:

1 — Ne jamais penser que l’auditoire ne connaît rien sur le sujet abordé.

2 — Ne jamais penser que l’auditoire connaît tout sur le sujet.

3 — Ne jamais présumer que le formateur connaît tout.

4 — Ne jamais cesser d’apprendre.

François se spécialise maintenant dans les interventions dynamiques et surprenantes.

Conférences, formations, animation d’événements et consolidations d’équipe sont autant d’intervention teintées de sa couleur, si bien qu’il se présente aujourd’hui comme un formativateur ! Un motivateur avec du contenu, un formateur stimulant, une expérience à découvrir.

Mais la transformation ne s’arrête pas là ! Ses 25 ans d’expérience avec les organisations l’ont ramené à ses sources et il se présente maintenant comme biologiste organisationnel.

Pour communiquer avec François:

François Lavallée

Site Web
Twitter
Facebook
LinkedIn

Huit livres pour «Gérer/manager autrement» – Sommet du livre

Vous serez d’accord. Il y a autant de manière de gérer/manager que de gestionnaires/managers. Et sans doute aussi, autant qu’il y a de managés. Affirmer cela renvoie chacun, en quelque sorte, à se débrouiller avec lui-même. En gros, « fais comme tu peux » !

S’il n’y a pas de recettes toutes faites, il n’est pas interdit de chercher des modèles, ni de l’inspiration, ni même d’innover. Les huit livres présentés au Sommet du livre Affaires 2017 peuvent y aider et invitent à gérer/manager autrement.

Voici le lien pour vous inscrire Sommet du livre Affaires 2017

Dans Tous repreneurs !, Radoine Mebarki explique que son dispositif s’appuie sur les talents des individus. Ce sont ces mêmes talents qui sont au cœur de l’ouvrage de Carole Doucet et Martin Ducharme. Dans Le 6e talent, les deux auteurs nous invitent à découvrir ou redécouvrir nos talents dominants, puis faire émerger le 6e talent, celui qui permettra de rayonner, de révéler le meilleur de soi-même aux autres.

Tirer pleinement parti de ses atouts, c’est également le propos de Ginette Gagnon dans Intuition. Carte maîtresse. En effet, l’auteure invite à faire de l’intuition la meilleure alliée de la raison. Intuition et raison sont toutes deux indispensables à la fluidité de la pensée.

Quant à Isabelle Lord, dans L’influence durable, elle nous enjoint à maîtriser notre influence. Une compétence clé pour exercer un leadership compatible avec la quête d’excellence et l’esprit d’innovation qui donne une longueur d’avance à nos organisations.

Tout ce travail sur soi ne doit cependant pas nous éloigner des autres. C’est pourquoi la proposition de France Lefebvre et Nathalie Sabourin de Collaborer et agir, mieux et autrement, doit retenir toute notre attention. Leur guide présente le groupe de codéveloppement professionnel, une approche innovante pour propulser le potentiel de chacun tout en solidifiant la performance des organisations.

Et puis, pour éviter la dispersion ou l’arrêt au milieu du gué, pourquoi ne pas s’appuyer sur un processus simple de gestion de projet. C’est ce que propose David Barett avec The Power of the Plan : une série de dix étapes pour gérer un petit projet de tous les jours. David Barett donne tous les outils nécessaires pour livrer son projet à temps et dans les limites du budget.

Forts de nos talents – et surtout de notre 6e talent –, dotés d’une pensée fluide grâce à l’harmonie retrouvée entre raison et intuition, maîtrisant l’art de l’influence durable, capables d’implanter le codéveloppement professionnel dans notre organisation, et disposant des outils nécessaires à la gestion de projet, nous sommes bien armés pour avancer et faire progresser l’entreprise.

Il peut-être aussi bénéfique de s’inspirer de leaders reconnus. Avec Dans la tête d’une entrepreneure, Kim Auclair ne rend-elle pas hommage à ses mentors ? Mais où trouver un mentor ?

Dans l’Antiquité affirme Charles Senard. Dans son ouvrage Imperator. Diriger en Grèce et à Rome, il nous fait plonger dans les textes anciens et découvrir – ou redécouvrir – comment les grands « leaders » de l’Antiquité dirigeaient, comment ils étaient devenus chefs, et de quelles compétences ils disposaient.

À moins que le mentor se trouve dans les séries télévisées. C’est le propos de Benoît Aubert et Benoît Meyronin. Avec De Mac Gyver à Mad Men. Quand les séries TV nous enseignent le management, ils proposent une relecture décalée des grandes questions managériales revues à l’aune de séries cultes, telles Dr House, The Young Pope ou encore Narcos.

Enfin, sans en faire des mentors, Jérôme Barthélemy invite à s’intéresser aux chercheurs en stratégie et en management, issus des meilleures universités et grandes écoles. Ceux-ci, en effet, travaillent et publient beaucoup, mais dans des revues académiques, difficilement accessibles et lisibles, et la plupart du temps inconnues des gestionnaires/managers. Dans Libérer la compétitivité, Jérôme Barthélémy a décortiqué tous ces travaux qui remettent en cause bien des idées reçues. Il propose des pistes nouvelles pour améliorer la compétitivité des entreprises et les mener au succès.

Leaders, dirigeants, chefs d’entreprise, gestionnaires/managers, encadrants… trouveront dans cette sélection de huit livres de l’inspiration, des méthodes, des outils, des exemples… et du sérieux pour « Gérer/Manager autrement ».

Pour aller plus loin, retrouvez les livres du Sommet 2016 consacrés à la gestion/le management

Managez avec le mind mapping, entrevue avec Xavier Delengaigne, animée par Rita Tourigny

Relevez le défi de l’innovation de rupture, entrevue avec l’auteur animée par Patrick Coquart

Impact: Agir en leader, entrevue avec les auteurs Yvon Chouinard et Nicole Simard, animée par Danielle Michaud

Oubliez la gestion du temps, gérez vos priorités, entrevue avec François Lavallée, animée par Mathieu Laferrière

Oser. 12 explorations originales pour développer votre niveau d’audace, de Jocelyn Pinet et Olivier Bouleau,

Impact. Agir en leader, d’Yvon Chouinard et Nicole Simard.

Marketing RH, entrevue avec les auteurs Franck La Pinta et Vincent Bertholot animé par Jean-Baptiste Audrerie

Pour consulter les entrevues du Sommet du livre Affaire 2016 gratuitement

Le Congrès du CRHA nous invite à mettre de l’avant les auteurs!

Logo header_crhaNEW2017L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés est une organisation qui croit à la valeur de la formation continue et propose à ces membres différents moyens d’y parvenir. Cette année dans le cadre du Salon Solutions RH organisé pendant le Congrès annuel, l’organisation a décidé de donner une belle place aux livres et aux auteurs.

Si vous désirez vous inscrire au Congrès: Congrès RH 2017

Le Club de lecture Affaires y tiendra un kiosque à partir duquel Micheline Bourque animera une série d’entrevues pour le bénéfice des congressistes et des visiteurs au Salon Solutions RH.

Travailler avec l’Ordre à la préparation de ce volet a été une partie de plaisir. Non seulement, on a travaillé ensemble sur le choix des auteurs, mais aussi pour offrir à nos invités une expérience agréable. Les congressistes et les visiteurs vont avoir accès à des auteurs formidables. Micheline Bourque

Parmi les auteurs que nous recevrons, notons la présence de Frédéric Laloux, auteur de Reinventing Organizations. Monsieur Laloux est un des grands conférenciers du Congrès. C’est un honneur pour nous de le recevoir. Son livre qui connaît un succès planétaire sert de base pour amener le monde du travail à d’autres niveaux. Récemment, Michel Bundock, président du Groupement des Chefs d’entreprise nous confiait qu’une rencontre avec Frédéric Laloux fait partie de sa liste de souhaits. Il a été très influencé par ses écrits pour transformer sa propre organisation.

Parmi les autres auteurs que nous recevrons:

  • Ginette Gagnon, Intuition – Carte Maîtresse
  • Isabelle Lord – Influence Durables
  • Nathalie Sabourin et France Lefebvre – Collaborer et agir – mieux et autrement
  • Carole Doucet et Martin Ducharme – Le 6e Talent
  • Hélène Douville – L’expérience Client
  • Stéphanie Bacquere – Makestorming
  • Michel Maletto – Une bouteille à la mer
  • Ingrid Kelada – 21 days to Happiness

Bien sûr, si le temps le permet, d’autres auteurs pourraient s’ajouter. Bref, cet événement est une grande opportunité pour le club et nous sommes très reconnaissant envers l’CRHA.

Une participation à côté de notre partenaire – COOP HEC MONTRÉAL

La vision de l’Ordre est aussi de rendre les livres disponibles pour achat. Notre partenaire, la Coop HEC Montréal aura donc son propre kiosque voisin de celui du Club. Un scénario idéal pour mettre de l’avant les livres, mais surtout le savoir québécois.

Ensemble, on souhaite faire un tabac. Non seulement, les membres de l’Ordre vont pouvoir écouter et découvrir des auteurs; ils pourront aussi acheter sur place les ouvrages. On est chanceux aussi parce que plusieurs des auteurs du Sommet du livre seront de passage.

Avec l’Ordre, je vis vraiment un beau rêve. Je mets en action la mission et la vision du Club de créer ce carrefour d’échange, de découverte et d’apprentissage par le livre. Micheline

Si vous désirez vous inscrire au Congrès:  Congrès RH 2017

La COOP HEC Montréal devient partenaire du Club de lecture.

coophec_logo

Un partenariat avec la COOP HEC Montréal vient d’être conclu, quelle magnifique nouvelle!

Dans le contexte de cette entente, les membres du Club de lecture Affaires auront droit aux prix membres de la COOP HEC Montréal sur tous les livres d’affaires et de gestion. Ce rabais sera valide sur le web et en librairie.

L’entente prévoit également d’autres éléments qui laissent présager une belle collaboration entre les parties compte tenu des objectifs communs de faire connaître davantage la littérature d’affaires.

Présenter une belle offre d’ouvrages d’affaires via la COOP HEC Montréal à nos membres représente une magnifique opportunité. La collection que l’on retrouve à la librairie  s’adresse à notre public cible. C’est une collection très intéressante et constamment renouvelée. Leur site transactionnel évidemment ouvre à encore davantage d’options pour ceux et celles qui veulent s’en procurer de cette façon.”

Micheline Bourque, présidente et fondatrice du Club de lecture Affaires.

IMG_1199« Coop HEC Montréal est très fière de s’associer à un organisme dont la mission est compatible avec la nôtre.  En tant que librairie agréée spécialisée en littérature de gestion, ce partenariat représente une occasion hors pair de rendre accessible aux gens d’affaires le savoir d’ici et d’ailleurs. »  – Joël Dusseault, directeur – boutiques universitaires et TI. 

Le partenariat  sera mise en oeuvre en lien avec les activités prévues dans le contexte du Sommet du livre Affaires. Cette initiative web en sera à sa deuxième édition et sera disponible dès le 1 novembre prochain. Tous les abonnés du Sommet auront droits aux prix membres tel que mentionné. Ce sera la première occasion de travailler ensemble. Avec Lyne Turgeon, libraire et Micheline Bourque, présidente du Club, tout est bien aligné pour travailler ensemble avec beaucoup de plaisir.

Les activités en lien avec le  Sommet du livre Affaires débuteront au courant de l’été. Tous les abonnés à l’Infolettre du Club de lecture Affaires en seront également informés.

Pour plus d’information

Micheline Bourque

514-248-4588

 

 

 

 

 

 

 

 

Les femmes au secours de l’économie, point de vue Marie-Hélène Chèvrefils

Monique Jérôme-Forget elle est la seule femme à avoir occupé deux postes parmi les plus prestigieux au gouvernement provincial du Québec et ce, simultanément. Comme ministre des Finances et présidente du Conseil du Trésor sous le gouvernement Charest dans les années 2000, elle a réussi à briser le « plafond de verre » et à connaître un  succès en politique québécoise plus que toute autre femme auparavant.  J’ai donc eu envie de lire son livre « Les femmes au secours de l’économie ! Pour en finir avec le plafond de verre » qui aborde le leadership au féminin et le fameux « plafond de verre » auquel les femmes peuvent se heurter au cours leur carrière.

La discrimination systémique en cause

image livre jérome forgetÀ partir d’études valides et crédibles, Monique Jérôme-Forget présente différentes causes expliquant l’existence du « plafond de verre » au sein des organisations en Amérique du Nord. L’auteure évoque notamment les préjugées tenaces, comme la culture du « boys club » encore bien ancrée dans certaines organisations.

L’une des causes exposées m’a particulièrement interpellée puisqu’elle m’apparait être une conséquence de la discrimination systémique. En effet, plusieurs organisations mettent en place des programmes afin d’accélérer le développement de leurs employés à hauts potentiels. Elles cherchent à développer leurs talents dans le but d’assurer leur relève. Il s’agit d’ailleurs d’une excellente pratique de gestion.

L’enjeu, c’est que parmi ces programmes, certains s’adressent plus particulièrement aux jeunes employés soit ceux âgés entre 28 à 35 ans par exemple. Or, il se trouve que c’est justement à cette période que la majorité des femmes choisissent d’avoir des enfants. Et comme dit le vieux dicton, « les absents ont toujours tort ».

Puisque les femmes sont plus souvent sujettes à s’absenter du travail ou parce qu’elles cherchent à réduire leur semaine de travail au profit de leurs obligations familiales, elles ratent des occasions en or pour se développer, et ainsi, faire progresser leur carrière.

Des impacts majeurs sur notre économie

Outre les impacts psychologiques que cette discrimination systémique engendre sur la gent féminine, l’auteure démontre que cette situation a également des impacts négatifs sur notre économie.

Le fait de faire le choix de réduire la semaine de travail, par exemple, engendre des pertes de productivité importantes pour l’organisation. Selon l’auteure, la sous-utilisation du capital éducationnel et expérientiel de l’employé provoque une perte économique pour la société. Peu importe le choix qu’une femme effectuera afin de rétablir un certain équilibre entre sa vie professionnelle et ses obligations familiales, il ne s’agira pas d’une perte nette. En effet, veiller à l’éducation des enfants, les futurs citoyens de ce monde, a également une valeur économique. Toutefois, Monique Jérôme-Forget avoue qu’il y a une certaine perte associée à la sous-utilisation du plein potentiel des femmes lorsqu’elles adoptent ces choix.

Elle ajoute que, dans le contexte de turbulence économique dans lequel nous vivons, il ne fait aucun doute que le succès des organisations et la performance économique du Québec reposent sur la maximisation du potentiel de tous les employés d’une organisation, y compris celle des femmes.

Quelques solutions concrètes pour éviter cette perte économique

Afin de nous aider à éliminer le « plafond de verre » et « secourir » l’économie, l’auteure nous propose plusieurs solutions. Parmi celles-ci, quatre m’ont particulièrement intéressée :

Diagnostic organisationnel 

Effectuer un diagnostic, mais pas n’importe lequel. Un diagnostic sur les sources de gaspillage du talent féminin en organisation afin d’étudier les raisons de refus de promotion, de départ, etc. En identifiant ces motifs, il sera plus facile de trouver des solutions pour les accommoder afin qu’elles aient envie de poursuivre leur progression de carrière au sein des organisations.

Nouveaux indicateurs de performance

Se doter et suivre des indicateurs de performance organisationnels permettant de mesurer la situation personnelle et professionnelle des femmes. Ils permettront de mettre en place des pratiques de conciliation travail et vie personnelle adaptées à leurs besoins (flexibilité des horaires, partage de travail, etc.) qui leur permettront d’éviter de mettre leur carrière de côté. Bien entendu, ces ententes doivent être négociées sur une base individuelle et être conçues pour respecter les impératifs d’affaires.

Réviser le modèle d’employé performant

Redéfinir le profil d’employé performant, afin que ce ne soit plus seulement les bourreaux de travail qui constituent le modèle à suivre. Faire évoluer le modèle afin d’attribuer plus de valeur au professionnalisme et à l’intégrité au travail, des qualités typiquement féminines.

Revoir les programmes à hauts potentiels 

Marie-Hélène ChèvrefilsCibler et suivre des femmes à haut potentiels, qu’elles décident d’aller en congé de maternité ou non. Leur offrir des mandats complexes nécessitant moins de travail à l’extérieur de l’horaire normal de travail. Ceci leur permettra de poursuivre leur développement et leur visibilité afin de maximiser leurs chances d’obtenir des promotions.

Monique Jérôme-Forget termine son livre en partageant des témoignages de femmes d’affaires influentes du Québec. Ce que je retiens de ceux-ci, c’est que peu importe si elles ont eu des enfants ou non, elles ont toutes décidé d’oser et de postuler sur des rôles avec des responsabilités, même si elles n’avaient pas toutes les compétences nécessaires pour pleinement performer au sein des rôles. Bref, un livre très intéressant et toujours d’actualité que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire. Alors qu’attendons-nous mesdames ? Osons !

Benoit Descary et Go Live, Periscope et Facebook Live: mode d’emploi

Benoit Descary est très connu de la communauté web de Montréal. Un des premiers à bâtir un blogue fort pertinent sur le numérique, il vient de publier à titre de co-auteur un livre qui aborde une question très en vogue: publié en mode live.

Blogueur, conférencier, consultant en stratégie numérique, formateur et fondateur du blogue DESCARY.com. Régulièrement classé dans le top 20 des blogues technos francophones les plus influents, Descary.com traite de l’actualité du Web2.0 et des médias sociaux.

Nous avons eu le plaisir de faire une entrevue en direct avec lui 8 juin.