Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/michhprg/public_html/wp-content/themes/Divi/epanel/custom_functions.php on line 604
Entreprendre autrement en sept ouvrages primés au Sommet

Entreprendre autrement en sept ouvrages primés au Sommet

Sommet du livre

La conviction profonde qui a conduit à la création du Club de lecture Affaires est que le livre en général – et le livre d’affaires en particulier – est un formidable outil d’apprentissages. Notre ambition est de faire rayonner le savoir et de susciter des discussions, de partout dans le monde, pour stimuler de nouvelles façons de voir, de penser et de faire.

À partir du Québec et  de la France, le Club de lecture Affaires cherche à créer un véritable carrefour d’échanges et de découvertes autour du livre d’affaires dans l’ensemble de la francophonie.

Fer de lance du Club, le Sommet du livre Affaires, a pris pour thème de son édition 2017, « Lire pour agir autrement ». C’est pourquoi le Sommet s’ouvrira le 1er novembre, avec Michel Bundock, qui dirige le Groupement des chefs d’entreprise au Québec, depuis 1988. Convaincu que l’on peut se former par la lecture, Michel Bundock nous parlera des livres qui l’ont marqué et inspiré, et auxquels tous les professionnels pourront se référer avec confiance.

Les ouvrages présentés lors du Sommet 2017 peuvent être regroupés en trois thèmes : l’entrepreneuriat, la gestion/le management, la transformation. Découvrez ceux qui parle d’entrepreneuriat.

Des ouvrages pour « Entreprendre autrement »

La création d’entreprise à la papa, c’est fini ! Aujourd’hui, on s’associe avec un copain. On crée une start-up dans un garage. On séduit les investisseurs, et des millions d’utilisateurs. On revend son entreprise à un grand groupe. Puis, on dépense sa fortune en prenant du bon temps, en devenant bienfaiteur ou en investissant à son tour dans d’autres #start-up.

Mais ce modèle – qui était déjà, en partie, celui de Steve Jobs ou de Bill Gates – n’est-il pas dépassé ? C’est pourtant celui-ci qu’ont en tête Marianne et Lucas, les deux (anti-) héros d’Écosystème, le roman de Rachel Vanier. Ils ne s’y prennent vraiment pas très bien. Mais les erreurs qu’ils commettent apprendront beaucoup aux lecteurs, et leur éviteront bien des déboires.

En fait, Marianne et Lucas auraient dû lire les six autres ouvrages dédiés à l’entrepreneuriat au programme du Sommet du Livre Affaires 2017.

Tout d’abord, Scaling Up – Hypercroissance, le livre à succès de Verne Harnish (également l’auteur de Mastering the Rockefeller Habits), enfin traduit en français grâce à Cléo Maheux. Nos entrepreneurs y auraient découvert comment faire croître leur entreprise, et même de connaître l’hyper-croissance tout en s’amusant.

Mais aussi, Génération #startuppeuse de Viviane de Beaufort dans lequel elle raconte, comment les jeunes créatrices d’entreprise bousculent les codes, osent foncent… malgré les difficultés. Marianne et Lucas y auraient sans doute vu plus clair : c’est quoi, être entrepreneur ? Comment se tester avant de se lancer ? Comment trouver la bonne idée et la bonne équipe ? Qui peut apporter un soutien dans l’aventure ?

Et puis, bien sûr, Entreprendre et savoir s’entourer. Le tout dernier ouvrage de Louis Jacques Filion s’appuie sur l’expérience d’une douzaine d’hommes et femmes qui ont su s’entourer d’une équipe qui deviendra complice et facilitatrice de la réalisation de leur vision. Et cela fera toute la différence.

L’entourage est aussi largement présent dans le livre de Kim Auclair, Dans la tête d’une entrepreneure. Elle y détaille les difficultés qu’elle a connues à ses débuts, mais surtout elle évoque tous les mentors qui l’ont aidé à progresser. Kim Auclair traite également des associés – qu’il faut choisir avec soin – et des autres entrepreneurs – souvent sources d’inspiration.

Mais, il n’y a pas que les start-up, licornes, gazelles et autres scale-up dans la vie entrepreneuriale.

C’est ce que nous explique Louis Jacques Filion – encore lui – dans Artistes, créateurs et entrepreneurs. L’ouvrage évoque la spécificité des indus­tries cultu­relles à par­tir d’études de cas très variés et révé­la­teurs de leur com­plexité. Sont abordés, à travers le parcours d’entrepreneurs-artistes et créateurs, aussi bien le design qu’un festival de cinéma, ou encore une gale­rie d’art et une com­pa­gnie de théâtre.

Quant à Radoine Mebarki, il veut faire de tous ceux qui sont découragés, car ils ne trouvent pas de travail, des repreneurs d’entreprises. Dans Tous repreneurs !, il délivre sa méthode éprouvée, basée sur un écosystème original répondant aux besoins de chaque partie prenante : cédant, repreneur et investisseur.

Avec sa sélection « Entreprendre autrement », le Sommet du livre Affaires 2017 offre à tous ceux qui ont envie de créer – ou de reprendre – une entreprise, à ceux qui, déjà entrepreneurs, veulent progresser, à ceux qui sont fascinés par le parcours des entrepreneurs à succès, de formidables occasions d’apprendre et d’échanger.

Pour aller plus loin, retrouvez les entrevues et les livres du Sommet 2016

Cliquez sur les liens pour voir les entrevues gratuitement

Entrepreneur à l’état pur, avec Nicolas Duvernois et Antoine Bonicalzi,

Raccourcis pour le succès, de Derek Morin.

L’économie c’est pas compliqué avec Gérald Filion en mode panel (Caroline Codsi, Lynn MacDonald et Mathieu Bédard

L’expérience client avec Laurence Body, auteur et Dimitri Coll

Créer des partenariats gagnants de Nathalie Courville/


Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/michhprg/public_html/wp-content/themes/Divi/epanel/custom_functions.php on line 604
Entreprendre autrement en sept ouvrages primés au Sommet

Trois livres à lire selon Yvon Charest, Président iA Groupe Financier

Grand leader et grand lecteur, Yvon Charest, président iA Groupe Financier, nous a permis de comprendre pourquoi la lecture nous permet d’aller plus loin, de voir plus grand et d’aider les autres.

Lors d’un petit déjeuner au Club Saint-James de Montréal le 27 avril, il nous a proposé 3 livres et combien d’autres mentions lorsqu’emporté par le désir de partager sa passion de la lecture et de nous apprendre sur plein de sujets.

Devant un groupe de conquis, Yvon Charest, dans son style dynamique, convaincant et franc, nous a tous donner l’envie de se procurer chacun des ouvrages cités. Voici l’entretien en vidéo grâce à ConférencesPro.

 Entrevue: Grand leader, grand lecteur avec Yvon Charest

Découvrez les trois livres en ordre de présentation.

Gender Intelligence de Barbara Annis et Keith Merron

En français, on parle d’intelligenre. Sujet d’actualité dans un contexte de la progression des femmes.

« Nous les dirigeants, on fait partie du problème. »

À l’Industrielle Alliance, on s’est posé la question: comment aborder la question des femmes, et éliminer les barrières. Découvrez les aspects de  l’intelligenre qui ont marqué notre invité.

Acceptez qu’il y a des compétences féminines et masculines, voilà la première chose à comprendre.

What got your here won’t get you there, de Malcolm Goldsmith

Les choses à ne pas faire, une approche originale pour changer nos habitudes.

Yvon Charest nous livre l’habitude qu’il a lui même éliminé suite à la lecture de ce livre.

Faut avoir une volonté de toujours s’améliorer pour bénéficier. Bravo à Monsieur Charest de se servir des livres pour trouver des pistes pour aller plus loin! #leadership

Découvrez un sens à sa vie de Dr.Victor E. Frankl

Cet ouvrage a été lu par des millions de gens partout sur la planète. De nombreux dirigeants l’ont inscrit à leur liste des meilleurs livres.

Pourquoi? parce que l’histoire de Viktor Frankl marque. Yvon Charest nous explique en ces mots qu’est-ce que ça veut dire donner un sens à sa vie. Comment changer notre perception des choses peut avoir tant d’impact. Bien sûr, on y parle aussi de positivité.

« Vivre, c’est souffrir, survivre, c’est de trouver un sens à sa vie. / Life is suffering. Surviving is to find meaning in the suffering. »

Un livre vraiment inspirant. Le titre anglais: Man’s Search for Meaning est tellement plus évocateur!

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube pour découvrir plus de 300 entrevues.

La confiance en soi, de Charles Pépin vue par Caroline Clément

Philosophe, romancier, professeur, Charles Pépin a écrit au total une douzaine d’ouvrages. Ses thèmes de prédilection ? L’échec, la joie et la confiance. Des notions qui se croisent, s’entremêlent, se répondent. Arrêtons-nous un instant sur la dernière, qui a fait l’objet d’un essai publié en France aux éditions Allary. Son titre : La confiance en soi, une philosophie.

Avoir confiance en soi n’est pas inné. C’est une qualité dont on aimerait tous être dotés. Se sentir à l’aise en toutes circonstances, riche en compétences ; ôter définitivement nos doutes de l’esprit, ne plus redouter l’avis négatif de l’entourage, ne pas craindre l’erreur, le faux-pas. Qui ne rêve pas d’évoluer dans ce confort-là ?

Charles Pépin est là pour nous guider, non pas d’une manière infantilisante mais, au contraire, adulte et inspirante. Quand la confiance en soi vacille, que le déséquilibre menace, il est bon de se frotter à quelques-unes de ses recommandations. La vie est bien faite et l’auteur, qui sait que la confiance en soi n’est jamais acquise vraiment, se charge de nous en parler avec clarté, simplicité et sensibilité.

« On ne naît pas confiant, on le devient »

Avoir confiance en soi, ce n’est pas avancer en aveugle. Ce n’est pas supprimer l’échec, ni anéantir le danger. C’est s’accommoder d’une inévitable part de risque, savoir qu’elle existe, et savoir l’accepter. La confiance transcende. Elle valse avec l’incertitude et se plaît à l’envisager comme autant de « possibles ». La confiance permet ainsi de se réserver une perspective heureuse. Élan vital ou d’inspiration religieuse, philosophique ou pratique, elle offre, littéralement, un bonheur d’existence.

« Une source de joie »

« (…) La confiance en soi est toujours en même temps une confiance en autre chose que soi. » Et l’auteur de poursuivre, citant la psychanalyste Anne Dufourmantelle – décédée en 2017 en sauvant des enfants de la noyade – : « La confiance en soi n’existe pas. » Comment ? « La confiance en soi vient d’abord des autres. » Qu’on nous confie une mission de la plus haute importance, que nos compétences soient ainsi reconnues, et notre confiance en nous en sera renforcée. Elle est, nous assure l’auteur, « une source de joie ».

Si les coachs inventent des recettes, Charles Pépin s’en tient ici à quelques règles de bon sens. Pour gagner en confiance, l’idéal serait, selon lui, de cultiver les bons liens, mais aussi de s’entraîner, de s’écouter ; mais encore de savoir s’émerveiller, décider, mettre la main à la pâte. Si passer à l’acte est une nécessité, savoir admirer en est une autre – votre vedette ou votre sportif préféré par exemple. L’essentiel étant de rester fidèle à son désir et, finalement, de faire confiance au mystère.

Le mystère ? Pour élucider celui de la confiance en soi, Charles Pépin se tourne enfin vers les sagesses antiques et les philosophes modernes comme Emerson, Nietzsche ou Bergson, puis vers la psychologie et la psychanalyse. Vaste et riche programme, dont on sort grandi.

Caroline Clément, collaboratrice du Club de lecture Affaires et rédactrice au Lire l’entreprise à partir de Nantes, France.

Communiqué : Apprendre sur la bienveillance en entreprise via un Sommet et un Magazine

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Pour diffusion immédiate

3e Édition du Sommet du livre Affaires – La bienveillance en entreprise dès septembre 2018

Lancement du Magazine du livre et des affaires dès octobre 2018

Montréal, été 2018 – Le Club de lecture Affaires annonce la tenue de la 3e édition du Sommet du livre Affaires dès le lundi 17 septembre 2018 et le lancement d’un Magazine du livre et des affaires prévu pour octobre 2018.

Cette 3e édition du Sommet du livre Affaires portera un regard sur la bienveillance en entreprise et présentera des auteurs ayant publié sur le sujet et ainsi que des invités spéciaux qui s’y connaissent.

La bienveillance est à l’évidence un terme dont on entend et entendra de plus en plus parler. En France, le terme bienveillance est couramment utilisé. Plusieurs auteurs y ont consacré des ouvrages pour mettre à l’avant plan le concept de la bienveillance, cette approche qui peut permettre aux entreprises et aux individus d’atteindre de nombreux buts, dont ceux liés à la transformation du milieu du travail et des entreprises en général. Au Québec, nous pensons que le mot sera de plus en plus en vogue à compter de l’automne! Des livres sur le sujet d’auteurs connus au Québec sont attendu!

Ce sommet, produit en étroite collaboration avec notre vice-président, Europe francophone, Patrick Coquart, présentera des auteurs de grande qualité. À ces auteurs, s’ajoutent des invités spéciaux de renom qui connaissent également très bien la bienveillance.

Pourquoi s’intéresser à la bienveillance en entreprise et comment en faire une approche gagnante? C’est à ce type de questions que nous tenterons de répondre en proposant aux abonnés des lectures pertinentes et de participer à un panel en direct le 11 octobre 2018, qui réunira des panélistes de France (Patrick Mercier, Patrick Coquart, un auteur) et du Québec. (Olivier Schmouker, Nathalie Sabourin) qui s’intéressent de façon sérieuse à ces questions.

Magazine du livre et des affaires

Le Magazine, publié en version numérique trimestriellement, réunira pas moins de 20 articles sur la bienveillance en entreprise. Des auteurs, des experts et des invités jetteront un regard percutant sur les différentes nuances de la bienveillance tout en fournissant d’excellentes pistes de lecture pour permettre aux lecteurs d’approfondir les sujets.

Parmi les auteurs et experts qui ont accepté notre invitation:Jean-Pierre Brun, Pierre Portevin, Isabelle Bourgeois, Yvon Chouinard, Jocelyn Pinet, Nathalie Sabourin, Anne Choquette, etc.

Ceux qui choisiront de s’abonner au Sommet sur la bienveillance et le Magazine auront tout en main pour se faire une tête sur la bienveillance et comment elle peut aider à toute sorte de niveaux. Non seulement, ils y trouveront des références de livres, des articles de sources sûres, mais aussi  d’excellentes références pour poursuivre l’apprentissage.

Pour télécharger le visuel du magazine, c’est ici.

Nos auteurs invités

Dominique Steiler, Professeur à Grenoble et responsable de la Chaire Mindfulness.

François Jost, La méchanceté en actes à l’ère numérique

Pierre Portevin, Mon meilleur ami, c’est moi

Laurence Bourgeois, La théorie du grain de sable

Franck Martin, auteur, Managez humain c’est rentable

Juliette Tournand, auteur: La Bienveillance en action

Nos invités spéciaux

Patrick Mercier, CEO, Agence Change, créateur de l’indice de bienveillance des marques

Nicolas Chabanne, fondateur de la marque, C’est qui le patron!

Olivier Schmouker, chroniqueur au Journal les Affaires

Clara Gaymard et Gonzague de Blignières, de Raise

Nathalie Sabourin, consultante et expert en co-développement.

À propos du Club de lecture Affaires

Jusqu’à maintenant, le Club a produit divers contenus et promu de plus de 130 auteurs et 150 ouvrages du Québec/Canada, de France, de Belgique et des États-Unis tant sur le web que lors d’événements en présentiel à Montréal et ailleurs. Aussi, le Club collabore de façon régulière avec des organisations professionnelles pour mettre en valeur le livre comme outil d’apprentissages.

« Je rêve de faire du Sommet du livre Affaires un véritable carrefour d’échange et d’apprentissage autour du livre d’affaires qui saura rayonner partout dans la francophonie », précise avec enthousiasme  Micheline Bourque, présidente et fondatrice du Club de lecture Affaires.

Cet automne, le Club du livre Affaires parcourra différents horizons via des collaborations avec plusieurs organisations et ordres professionnels, notamment avec un présence au Congrès de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Le Club bonifiera son offre aux membres en 2018-2019.  Des annonces seront faites plus tard à l’automne à cet effet.

-30-

Source : Micheline Bourque, Présidente fondatrice

Club de lecture affaires

Tél. 514 248.4588

micheline@clubdelectureaffaires.com

Principales plateformes du Club de lecture Affaires

Facebook: Page Entreprise Club de lecture Affaires

Twitter  @LectureAffaires

YouTube @clubdelectureaffaires (plus de 380 vidéos)


Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/michhprg/public_html/wp-content/themes/Divi/epanel/custom_functions.php on line 604
Entreprendre autrement en sept ouvrages primés au Sommet

Êtes-vous une personne influente? Vraiment?

Étant moi-même passionnée par les communications relationnelles, j’ai été attirée par le livre L’influence durable d’Isabelle Lord, lorsque j’ai lu l’article de Marie-Hélène Chevrefils sur ce même blogue. Elle proposait 8 livres d’auteures à l’occasion de la journée internationale de la femme. Elle le décrivait ainsi :
L’expression «L’influence est la reine du monde », ça vous dit quelque chose? Lorsqu’Alexandre Vinet a écrit ces mots au 19e siècle, il avait compris une chose fondamentale: notre capacité à influencer est un incontournable pour réussir dans le monde des affaires d’aujourd’hui. Or, savez-vous qu’il existe des techniques pour accroître votre influence de manière… durable?»
Bel accroche n’est-ce pas? C’est ce qui m’a amené à lire ce livre, ou plutôt ce guide pratique, de l’auteure québécoise Isabelle Lord. Elle nous présente six dimensions de l’influence durable. Comme je crois qu’absolument tout dans nos façons de communiquer a un impact sur notre influence, son guide pratico-pratique permet de se regarder le nombril dans nos façons de faire et de s’améliorer par étape.

Isabelle Lord en quelques mots

Isabelle Lord, CRHA, est présidente de Lord Communication et experte reconnue de la communication de gestion managériale. Elle collabore également à l’École des dirigeants des HEC de Montréal, à l’Executive MBA Mc Gill-HEC ainsi qu’à l’École d’Entrepreneurship de Beauce. Elle est auteure de 4 autres livres et également blogueuse pour le site Web du journal Les Affaires.

En quoi « L’influence durable » se démarque des autres livres?

Des livres sur les communications, j’en ai lu! Qu’est-ce que ce livre apporte de différent des autres livres sur le sujet? D’abord, l’auteure elle-même le présente comme un guide plutôt qu’un livre et je suis d’accord avec elle. Il est court, bien présenté, avec des concepts clés mis bien en évidence. Il devient donc facile à consulter avant une communication importante. Ensuite, il présente des trucs concrets, faciles à appliquer et mis en contexte pour qu’un gestionnaire s’y reconnaisse. Évidemment, il n’y a rien de magique. L’auteure nous explique ce qu’est l’influence durable et pourquoi c’est important, mais vous devrez y mettre le temps! C’est une compétence à acquérir et, pour s’améliorer, il faut pratiquer. Alors oui, il y a des trucs faciles et rapides à mettre en place pour améliorer vos communications, mais pour devenir influents durablement, nous devons faire des efforts conscients et prendre le temps de se préparer et de s’analyser.

Les 6 dimensions de l’influence durable

1. La clarté

Est-on conscient de l’intention derrière notre message? En d’autres mots, quel est notre objectif? La clarté, c’est aussi au moment où l’on diffuse notre message : Est-ce que mon langage non verbal est approprié? Est-ce que l’autre a compris et accepté mon message?

2. La présence

Tout part de soi. Notre énergie, notre posture, notre regard, notre voix. La voix! C’est mon défi à moi! J’ai définitivement tendance à parler trop vite dans certaines situations et je me sens essoufflée. Et vous, comment va votre présence?

3. La qualité d’interaction

L’art de la question est abordé dans ce chapitre. Il m’a semblé des plus pratique avec sa liste de questions qui permet de vraiment comprendre si l’autre a saisi mon message, d’approfondir la relation et pousser la réflexion.

4. Le courage

Comment aborder les conversations difficiles et négocier avec les émotions, les miennes et celles des autres. Encore une fois, plusieurs illustrations de situations qu’un gestionnaire peut vivre quotidiennement permettent d’avoir une idée précise de comment s’ajuster.

5. L’esprit de corps

Soyez un joueur d’équipe tout simplement! Développez les attitudes essentielles à un bon joueur d’équipe. Présentez vos tableaux de bord sous un nouveau jour. Et, la question qu’on ne se pose jamais: est-ce que les gens ont peur de moi?

6. La réputation

C’est la dimension la plus importante pour s’assurer une influence durable, mais la connaissez-vous? On vous y présente 6 comportements à adopter pour développer votre réputation et la garder. En bref… Il y a une citation d’Henry Ford que j’aime beaucoup. Elle se lit comme suit:
« Le secret du succès, s’il existe, c’est la faculté de se mettre à la place de l’autre et de considérer les choses de son point de vue autant que du nôtre. »
Il dit que c’est le secret du succès. J’ajouterais que c’est le secret d’une bonne communication, qui elle, va nous mener au succès! Ce livre, L’influence durable de Isabelle Lord, tout gestionnaire devrait le lire, parce que dans le feu de l’action, on oublie parfois de s’arrêter pour réfléchir à nos façons de communiquer. Cindy Rivard, présidente Mon site Web www.oyezcommunications.com Mes coordonnées : 418-714-3042 oyez@cindyrivard.com LinkedIn
Pour en savoir plus sur Cindy Rivard Pour se procurer le livre: Coop HEC Montréal Pour voir une vidéo avec Isabelle Lord sur L’influence durable
Étant moi-même passionnée par les communications relationnelles, j’ai été attirée par le livre L’influence durable d’Isabelle Lord, lorsque j’ai lu l’article de Marie-Hélène Chevrefils sur ce même blogue. Elle proposait 8 livres d’auteures à l’occasion de la journée internationale de la femme. Elle le décrivait ainsi :
L’expression «L’influence est la reine du monde », ça vous dit quelque chose? Lorsqu’Alexandre Vinet a écrit ces mots au 19e siècle, il avait compris une chose fondamentale: notre capacité à influencer est un incontournable pour réussir dans le monde des affaires d’aujourd’hui. Or, savez-vous qu’il existe des techniques pour accroître votre influence de manière… durable?»
Bel accroche n’est-ce pas? C’est ce qui m’a amené à lire ce livre, ou plutôt ce guide pratique, de l’auteure québécoise Isabelle Lord. Elle nous présente six dimensions de l’influence durable. Comme je crois qu’absolument tout dans nos façons de communiquer a un impact sur notre influence, son guide pratico-pratique permet de se regarder le nombril dans nos façons de faire et de s’améliorer par étape.

Isabelle Lord en quelques mots

Isabelle Lord, L'influence Durable

Isabelle Lord, auteur

Isabelle Lord, CRHA, est présidente de Lord Communication et experte reconnue de la communication de gestion managériale. Elle collabore également à l’École des dirigeants des HEC de Montréal, à l’Executive MBA Mc Gill-HEC ainsi qu’à l’École d’Entrepreneurship de Beauce. Elle est auteure de 4 autres livres et également blogueuse pour le site Web du journal Les Affaires.

En quoi « L’influence durable » se démarque des autres livres?

Isabelle Lord - Influence Durable

L’influence durable

Des livres sur les communications, j’en ai lu! Qu’est-ce que ce livre apporte de différent des autres livres sur le sujet? D’abord, l’auteure elle-même le présente comme un guide plutôt qu’un livre et je suis d’accord avec elle. Il est court, bien présenté, avec des concepts clés mis bien en évidence. Il devient donc facile à consulter avant une communication importante. Ensuite, il présente des trucs concrets, faciles à appliquer et mis en contexte pour qu’un gestionnaire s’y reconnaisse. Évidemment, il n’y a rien de magique. L’auteure nous explique ce qu’est l’influence durable et pourquoi c’est important, mais vous devrez y mettre le temps! C’est une compétence à acquérir et, pour s’améliorer, il faut pratiquer. Alors oui, il y a des trucs faciles et rapides à mettre en place pour améliorer vos communications, mais pour devenir influents durablement, nous devons faire des efforts conscients et prendre le temps de se préparer et de s’analyser.

Les 6 dimensions de l’influence durable

  1. La clarté

Est-on conscient de l’intention derrière notre message? En d’autres mots, quel est notre objectif? La clarté, c’est aussi au moment où l’on diffuse notre message : Est-ce que mon langage non verbal est approprié? Est-ce que l’autre a compris et accepté mon message?
  1. La présence

Tout part de soi. Notre énergie, notre posture, notre regard, notre voix. La voix! C’est mon défi à moi! J’ai définitivement tendance à parler trop vite dans certaines situations et je me sens essoufflée. Et vous, comment va votre présence?
  1. La qualité d’interaction

L’art de la question est abordé dans ce chapitre. Il m’a semblé des plus pratique avec sa liste de questions qui permet de vraiment comprendre si l’autre a saisi mon message, d’approfondir la relation et pousser la réflexion.
  1. Le courage

Comment aborder les conversations difficiles et négocier avec les émotions, les miennes et celles des autres. Encore une fois, plusieurs illustrations de situations qu’un gestionnaire peut vivre quotidiennement permettent d’avoir une idée précise de comment s’ajuster.
  1. L’esprit de corps

Soyez un joueur d’équipe tout simplement! Développez les attitudes essentielles à un bon joueur d’équipe. Présentez vos tableaux de bord sous un nouveau jour. Et, la question qu’on ne se pose jamais: est-ce que les gens ont peur de moi?
  1. La réputation

C’est la dimension la plus importante pour s’assurer une influence durable, mais la connaissez-vous? On vous y présente 6 comportements à adopter pour développer votre réputation et la garder. En bref… Il y a une citation d’Henry Ford que j’aime beaucoup. Elle se lit comme suit:
« Le secret du succès, s’il existe, c’est la faculté de se mettre à la place de l’autre et de considérer les choses de son point de vue autant que du nôtre. »
Il dit que c’est le secret du succès. J’ajouterais que c’est le secret d’une bonne communication, qui elle, va nous mener au succès! Ce livre, L’influence durable de Isabelle Lord, tout gestionnaire devrait le lire, parce que dans le feu de l’action, on oublie parfois de s’arrêter pour réfléchir à nos façons de communiquer. Cindy Rivard, présidente Mon site Web www.oyezcommunications.com Mes coordonnées : 418-714-3042 oyez@cindyrivard.com LinkedIn
Pour en savoir plus sur Cindy Rivard Pour se procurer le livre: Coop HEC Montréal Pour voir une vidéo avec Isabelle Lord sur L’influence durable

Caroline Clément, chroniqueuse de livres en entreprise

Mon entreprise : Chronique Livres en Entreprise

Mon slogan d’entreprise : Chronique Livres, ou comment mieux lire l’entreprise

Dans mon milieu ou auprès de mes clients, je suis connue pour …

La qualité de mon écoute, mais aussi pour mon goût de l’écrit, des mots, et mon attachement à la richesse de la langue française.

Ce que je développe ou ce qui me passionne en ce moment dans ma profession est…

De promouvoir le livre et la lecture : être actrice à part entière de la chaîne du livre ! J’ai été libraire durant douze ans au sein d’une grande librairie indépendante française et j’aime toujours autant rencontrer, partager, échanger et bien sûr, au-travers du livre, susciter l’envie et la curiosité.

Mes sources privilégiées d’information d’affaires sont…

Les livres, les revues et journaux spécialisés, les sites internet des maisons d’édition, les recommandations de mon réseau.

En littérature d’affaires mes goûts vont vers…

Les sciences humaines : sociologie, philosophie, psychologie… Parce que l’entreprise est une affaire pleinement humaine !

Un livre d’affaires qui m’a beaucoup marqué est :

Un monde meilleur : et si lintelligence artificielle humanisait notre avenir ?, d’Hervé Cuillandre, aux éditions Maxima.

Face à un avenir digital qui a de quoi inquiéter les femmes et les hommes au plus haut point, l’auteur défend avec force et conviction une humanité qui doit s’affirmer sans délai, qui a toutes les cartes en main pour composer intelligemment avec, et non contre, la robotisation et la digitalisation.

J’ai moi-même écrit un livre : Devenir, un chemin de vie, éditions Coiffard, 2010, biographie co-écrite avec Sylvain Lejeune, chef d’entreprise à Nantes. Ce livre est le témoignage d’une ascension professionnelle, d’une réussite personnelle et familiale.

Les qualités que j’admire le plus chez les entrepreneurs et chef d’entreprises

J’admire leur persévérance, leur énergie chaque jour renouvelée, leur art de s’entourer des bonnes personnes, leurs valeurs quand ils parviennent à les défendre, la pérennité de leurs entreprises.

Expression préférée

Un livre en cache toujours un autre.

Ma contribution au Club de lecture Affaires

Je propose de rédiger régulièrement quelques chroniques sur des livres récents, traitant de l’actualité des problématiques rencontrées en entreprise (écologie humaine, intelligence collective, management…). Les thèmes sociologiques, psychologiques, philosophiques retiennent tout particulièrement mon attention.

Mon site Web : https://lirelentreprise.com/

La meilleure façon de rester en contact avec moi :  alacle@live.fr et site internet.