Dans le cadre du Symposium PMI Montréal 2014, nous avons réalisé une série d’entrevues dont une avec Monique Aubry, professeure en gestion de projets de ESG de l’UQÀM.

Monique Aubry a choisi deux livres signé par Christophe Midler.  Il s’agit de L’épopée Logan et L’Auto qui n’existait pas.

L’épopée Logan tourne autour du projet de construire une voiture qui s’appelle la ‘Logan’ chez Renault, un véhicule ‘low cost’. Le livre raconte donc l’histoire de l’émergence du concept et de la construction de ce véhicule à 5000 Euros, donc du début jusqu’à son succès. Ce qu’il raconte dans ce livre comme enseignement dépasse largement le domaine de l’automobile. Ce qu’on y trouve c’est l’histoire d’une équipe de projet.

Ce livre nous permet de saisir les différentes composantes du projet, de l’équipe qui l’a mené à bout, de son succès commercial, de tous les aspects financiers et techniques pour mettre sur le marché une voiture à faible coût. On voit aussi comment on fait appel à toutes les avancées technologiques les plus récents. Et bien sûr, on voit l’importance d’amener autour de la même table, les concepteurs, les ingénieurs, les responsables des finances et les constructeurs eux-mêmes. De défi en défi, de débat en débat, on arrive à réaliser avec succès ce projet.

L’auto qui n’existait pas, premier ouvrage de Christophe Midler

L’Auto qui n’existait pas, réédité en 2013, est en fait la thèse de doctorat de l’auteur. Dans ce livre, nous suivons le chercheur de façon plus personnelle dans son étude de cas. Au début du projet, on constate encore une fois l’ensemble des contraintes de coûts et autres dans une entreprise qui a à se renouveler. Et on voit comment il faut arriver à créer une dynamique au sein d’une équipe multidisciplinaire.