Sommet du livre

La conviction profonde qui a conduit à la création du Club de lecture Affaires est que le livre en général – et le livre d’affaires en particulier – est un formidable outil d’apprentissages. Notre ambition est de faire rayonner le savoir et de susciter des discussions, de partout dans le monde, pour stimuler de nouvelles façons de voir, de penser et de faire.

À partir du Québec et  de la France, le Club de lecture Affaires cherche à créer un véritable carrefour d’échanges et de découvertes autour du livre d’affaires dans l’ensemble de la francophonie.

Fer de lance du Club, le Sommet du livre Affaires, a pris pour thème de son édition 2017, « Lire pour agir autrement ». C’est pourquoi le Sommet s’ouvrira le 1er novembre, avec Michel Bundock, qui dirige le Groupement des chefs d’entreprise au Québec, depuis 1988. Convaincu que l’on peut se former par la lecture, Michel Bundock nous parlera des livres qui l’ont marqué et inspiré, et auxquels tous les professionnels pourront se référer avec confiance.

Les ouvrages présentés lors du Sommet 2017 peuvent être regroupés en trois thèmes : l’entrepreneuriat, la gestion/le management, la transformation. Découvrez ceux qui parle d’entrepreneuriat.

Des ouvrages pour « Entreprendre autrement »

La création d’entreprise à la papa, c’est fini ! Aujourd’hui, on s’associe avec un copain. On crée une start-up dans un garage. On séduit les investisseurs, et des millions d’utilisateurs. On revend son entreprise à un grand groupe. Puis, on dépense sa fortune en prenant du bon temps, en devenant bienfaiteur ou en investissant à son tour dans d’autres #start-up.

Mais ce modèle – qui était déjà, en partie, celui de Steve Jobs ou de Bill Gates – n’est-il pas dépassé ? C’est pourtant celui-ci qu’ont en tête Marianne et Lucas, les deux (anti-) héros d’Écosystème, le roman de Rachel Vanier. Ils ne s’y prennent vraiment pas très bien. Mais les erreurs qu’ils commettent apprendront beaucoup aux lecteurs, et leur éviteront bien des déboires.

En fait, Marianne et Lucas auraient dû lire les six autres ouvrages dédiés à l’entrepreneuriat au programme du Sommet du Livre Affaires 2017.

Tout d’abord, Scaling Up – Hypercroissance, le livre à succès de Verne Harnish (également l’auteur de Mastering the Rockefeller Habits), enfin traduit en français grâce à Cléo Maheux. Nos entrepreneurs y auraient découvert comment faire croître leur entreprise, et même de connaître l’hyper-croissance tout en s’amusant.

Mais aussi, Génération #startuppeuse de Viviane de Beaufort dans lequel elle raconte, comment les jeunes créatrices d’entreprise bousculent les codes, osent foncent… malgré les difficultés. Marianne et Lucas y auraient sans doute vu plus clair : c’est quoi, être entrepreneur ? Comment se tester avant de se lancer ? Comment trouver la bonne idée et la bonne équipe ? Qui peut apporter un soutien dans l’aventure ?

Et puis, bien sûr, Entreprendre et savoir s’entourer. Le tout dernier ouvrage de Louis Jacques Filion s’appuie sur l’expérience d’une douzaine d’hommes et femmes qui ont su s’entourer d’une équipe qui deviendra complice et facilitatrice de la réalisation de leur vision. Et cela fera toute la différence.

L’entourage est aussi largement présent dans le livre de Kim Auclair, Dans la tête d’une entrepreneure. Elle y détaille les difficultés qu’elle a connues à ses débuts, mais surtout elle évoque tous les mentors qui l’ont aidé à progresser. Kim Auclair traite également des associés – qu’il faut choisir avec soin – et des autres entrepreneurs – souvent sources d’inspiration.

Mais, il n’y a pas que les start-up, licornes, gazelles et autres scale-up dans la vie entrepreneuriale.

C’est ce que nous explique Louis Jacques Filion – encore lui – dans Artistes, créateurs et entrepreneurs. L’ouvrage évoque la spécificité des indus­tries cultu­relles à par­tir d’études de cas très variés et révé­la­teurs de leur com­plexité. Sont abordés, à travers le parcours d’entrepreneurs-artistes et créateurs, aussi bien le design qu’un festival de cinéma, ou encore une gale­rie d’art et une com­pa­gnie de théâtre.

Quant à Radoine Mebarki, il veut faire de tous ceux qui sont découragés, car ils ne trouvent pas de travail, des repreneurs d’entreprises. Dans Tous repreneurs !, il délivre sa méthode éprouvée, basée sur un écosystème original répondant aux besoins de chaque partie prenante : cédant, repreneur et investisseur.

Avec sa sélection « Entreprendre autrement », le Sommet du livre Affaires 2017 offre à tous ceux qui ont envie de créer – ou de reprendre – une entreprise, à ceux qui, déjà entrepreneurs, veulent progresser, à ceux qui sont fascinés par le parcours des entrepreneurs à succès, de formidables occasions d’apprendre et d’échanger.

Pour aller plus loin, retrouvez les entrevues et les livres du Sommet 2016

Cliquez sur les liens pour voir les entrevues gratuitement

Entrepreneur à l’état pur, avec Nicolas Duvernois et Antoine Bonicalzi,

Raccourcis pour le succès, de Derek Morin.

L’économie c’est pas compliqué avec Gérald Filion en mode panel (Caroline Codsi, Lynn MacDonald et Mathieu Bédard

L’expérience client avec Laurence Body, auteur et Dimitri Coll

Créer des partenariats gagnants de Nathalie Courville/