bienvenue siècle diversité

Le mardi 13 juin, dans le cadre de son partenariat avec Club universitaire de Montréal, le Club de lecture Affaires nous avons eu le privilège d’accueillir en mode tête à tête  Jean-Louis Roy, auteur, et Michèle Boisvert, PVP, Rayonnement à la Caisse de dépôt et de placement du Québec autour d’un ouvrage étonnant: Bienvenue dans le siècle de la diversité – La nouvelle carte culturelle du monde.

Un ouvrage qui procure une nouvelle vision du monde

Dans vingt-cinq ans, 80 % de la population mondiale vivra en Asie et en Afrique. À quels changements, sur le plan culturel plus particulièrement, doit-on s’attendre au cours du présent siècle ? C’est la question vaste et fascinante à laquelle Jean-Louis Roy tente de répondre, avec l’aide de correspondants venus d’Afrique, d’Asie, des Amériques et d’Europe.

L’auteur soutient que le basculement de la richesse de l’Ouest vers l’Asie, l’Amérique latine et l’Afrique provoque la reconfiguration de la carte économique du monde. Ce basculement transforme aussi l’espace culturel global. La position culturelle dominante occupée par la zone atlantique ne disparaîtra pas du jour au lendemain ; néanmoins, il importe de constater que les pays émergents y travaillent ardemment, bien servis par les moyens qu’offre l’ère numérique. Par exemple, la Chine occupe déjà le premier rang mondial du marché de l’art, et le Nigeria, le deuxième rang de la production cinématographique internationale, après l’Inde. La diversité émerge de toutes parts et s’impose. Bienvenue dans le XXIe siècle !

Disponible en plusieurs langues, dont l’anglais, l’espagnol et bientôt l’arabe, ce livre ouvre les horizons et permet, à qui le veut bien, d’acquérir une vision du monde nouvelle et captivante par le biais du regard que pose Jean-Louis Roy sur la culture et le web.

Voici l’entrevue en vidéo grâce à notre partenaire : ConférencesPRO

 

Qui est Jean-Louis Roy?

JeanLouisRoy-199x300Universitaire, journaliste et diplomate, Jean-Louis Roy a été Directeur du quotidien Le Devoir (1981-1986), Délégué général du Québec à Paris (1986-1990), Secrétaire général de l’Agence intergouvernementale de la francophonie (actuelle Organisation internationale de la francophonie) de 1990 à 1998 et Président de Droits et Démocratie (2002-2007). Jean-Louis Roy est présentement Président de Partenariat International qu’il a créé en 2000, responsable de l’Observatoire mondial des droits e l’homme qu’il a créé en 2008 et chercheur invité au Centre de recherche en droit public de l’Université de Montréal.

De nombreuses organisations internationales dont le Haut-commissariat aux droits de l’homme (HCDH), l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), l’Organisation islamique pour l’éducation, la science et la culture (ISESCO) et plusieurs gouvernements dans le monde y compris ceux du Québec et du Canada font appel à son expertise. Depuis 2009, il siège au conseil consultatif sur la responsabilité sociale des entreprises d’Exportation et Développement Canada et a présidé le Conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques (2008-2013) Il est et a été conseiller d’entreprises du secteur privé dont les groupes Afrique Expansion et SOGEMA CRC. Jean-Louis Roy est aussi membre des conseils d’administration du Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM).

Docteur en histoire de l’Université McGill, Jean-Louis Roy est aussi détenteur d’une Licence en histoire de l’université Laval et d’une Maîtrise en philosophie de l’Université de Montréal. Il a enseigné l’histoire contemporaine à l’Université McGill, à l’École nationale d’administration publique de Paris et à L’Université York (Collège Glendon), l’histoire sociale aux universités d’Ottawa et de Trois-Rivières et la géopolitique à l’École polytechnique de Montréal. Il est docteur honoris causa des Universités de Moncton et de Sainte-Anne et a été décoré par plus de vingt pays.

Jean-Louis Roy est l’auteur de nombreux ouvrages d’histoire, d’analyse politique et de création littéraire en langues française, anglaise, portugaise et arabe.

Qui est Michèle Boisvert?

michele_boisvert_pMichèle Boisvert est première vice-présidente, Rayonnement des affaires. À ce titre, elle est responsable de l’ensemble des initiatives entrepreneuriales de la Caisse, et elle assure une présence de la Caisse dans toutes les régions du Québec, en appui aux équipes d’investissement. Mme Boisvert siège au comité de direction.

Économiste de formation, Michèle Boisvert a mené une carrière en journalisme pendant plus de 25 ans. Elle a d’abord travaillé à Radio-Canada puis, en 2002, elle est entrée au journal La Presse, où elle a couvert l’actualité économique comme reporter, puis à titre d’éditorialiste et de chroniqueuse. En janvier 2007, elle est devenue responsable du cahier Affaires du journal, à titre de directrice, La Presse Affaires. Outre ses fonctions à La Presse, Michèle Boisvert a tenu, pendant sept ans, une chronique économique quotidienne à la radio de Radio-Canada. Entrée à la Caisse en 2012, elle a occupé le poste de première vice-présidente, Affaires publiques et communications stratégiques, de 2012 à 2015.

Michèle Boisvert siège au conseil d’administration du Forum des politiques publiques du Canada ainsi qu’au Conseil d’orientation du Centre d’études et de recherches internationales (CÉRIUM). Elle est également présidente du conseil d’administration de la Fondation de la Place des arts et membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Mme Boisvert a reçu de nombreux prix au cours de sa carrière, dont le titre de Femme de mérite en communication du YMCA pour l’année 2009.