Manager contre vents et maréesLorsque j’ai eu le plaisir de lire ce livre, j’étais déjà familière avec les écrits de Monsieur Buckingham, et avec la question des talents, puisque j’avais lu et relu son magnifique livre

Développez vos points forts, son explication très claire de ce qu’est un talent, et que j’avais même créé et animé plusieurs formations sur le sujet : car la question des talents est pour moi, qui suis spécialisée dans le développement professionnel, un élément très important et qui a de l’impact autant sur la vie professionnelle que personnelle.

Lorsque j’ai débuté la lecture du livre Manager contre vents et marées, je cherchais justement des moyens pratiques d’intégrer les forces et les talents dans la gestion au quotidien, dans les

entreprises. C’est ce que ce livre propose. Aussi vais-je vous présenter les points importants que j’ai retenus de ma lecture.

La qualité du milieu de travail

Dans le premier chapitre de ce livre, les auteurs présentent un outil permettant de mesurer la qualité d’un milieu de travail : 12 questions qui ont été validées auprès d’un grand nombre de travailleurs. Ces questions s’adressent au gestionnaire, pour évaluer le contexte dans lequel évoluent ses employés. Voici quelques-unes de ces questions :

  • Au travail, ai-je l’occasion de faire quotidiennement ce que je sais faire le mieux?
  •  Au cours des 6 derniers mois quelqu’un au travail m’a-t-il fait part de mes progrès?
  • Dans mon entreprise, ai-je l’occasion d’apprendre et d’évoluer?

Un gestionnaire dont les employés répondent positivement aux 12 questions a su créer un environnement de travail de qualité.

Comment créer un environnement de travail de qualité?

Les chapitres suivants mettent l’accent sur le rôle majeur du manager, qui est de repérer les talents uniques de ses employés et de les transformer en performances.

Ce rôle se subdivise en 4 rôles clés qui sont présentés de façon très concrète et vivante dans les chapitres qui suivent.

Mais tout d’abord, voyons quelle est la définition d’un talent selon les auteurs.

Définition d’un talent

Un talent est un mode de pensée stable, un filtre qui influence notre façon d’agir de façon si naturelle qu’il est souvent difficile de s’en rendre compte. Un talent, c’est ce que la personne fait mieux que les autres grâce à des aptitudes innées et particulières. Reconnu et développé par du savoir et du savoir-faire, le talent devient une force.

Les 4 rôles clés du manager dans la reconnaissance et l’utilisation des talents

Voici un résumé des 4 rôles clés ainsi que les principaux conseils donnés aux gestionnaires :

  1. Détecter les talents déjà existants : quels sont les talents et forces des employés? Des membres de chaque équipe de travail? De quoi l’employé est-il fier, que sait-il faire de mieux, qu’est-ce qu’il aime particulièrement dans son travail ? Comment voit-il son rôle? Créez un climat d’ouverture et de confiance, posez des questions.
  2. Recruter les bons talents : quels talents particuliers sont-ils requis dans une équipe, un département? Au-delà de l’expérience et de la formation, a-t-on besoin d’un talent analytique? D’un mode de pensée stratégique? D’un organisateur? Préparez des questions permettant de vérifier si le candidat ou la candidate possède ce ou ces talents. Ayez un oeil de prospecteur.
  3. Développer les talents : ne pas désirer à tout prix que les gens soient tous pareils, ce qui permet de personnaliser les besoins de formation et de « laisser les personnes devenir plus que ce qu’elles sont déjà ». si on ne peut transformer les personnes, on peut cependant les aider à développer de nouveaux savoirs et savoir-faire. On peut aussi distribuer ou redistribuer les rôles en fonction des talents. Comme pour une pièce de théâtre ou un film, le secret réside dans la distribution. Par exemple, donnez à votre représentant persuasif un secteur de vente difficile, où l’aspect humain a peu d’importance, et à votre représentant patient et sociable le client qui a besoin qu’on lui accorde beaucoup d’informations et de temps.
  4. Évaluer  les talents : lors des évaluations de rendement, plutôt que de s’attarder principalement aux points faibles et à ce qu’il faut améliorer, discutez aussi et surtout de ce qui a été bien fait, des talents ou des forces qui ont été à l’œuvre et voyez avec l’employé comment ces forces peuvent être encore plus développées.

Le manager catalyseur

Les auteurs indiquent à quel point le gestionnaire joue un rôle primordial dans un environnement de travail de qualité et un rôle de catalyseur dans le développement et une saine utilisation des talents et forces de chacun. « (…) le pouvoir de la nature humaine, contrairement aux autres forces de la nature, n’est pas uniforme. Il réside dans son idiosyncrasie : la nature de chaque être humain est différente. Si les entreprises veulent utiliser ce pouvoir, elles doivent trouver un moyen de libérer la nature de chaque être humain au lieu de la contrôler. » p. 241.

Et ce sont les managers, conclut-on, qui constituent le meilleur moyen que les entreprises possèdent pour arriver à la symbiose de ces deux forces : la recherche de valeur de chaque entreprise et la recherche d’identité de chaque individu.

 

Données Bibliographiques MANAGER CONTRE VENTS ET MARÉES, Développer les talents dans l’entreprise, écrit par Marcus Buckingham et Curt Coffman, Pearson, 2010