Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/michhprg/public_html/wp-content/themes/Divi/epanel/custom_functions.php on line 604
Entrevue avec Raymond Morin sur La Génération C (Connectée) Le marketing d’influence à l’ère numérique

Entrevue avec Raymond Morin sur La Génération C (Connectée) Le marketing d’influence à l’ère numérique

Génération connectéeRaymond Morin, vient de publier chez les Éditions Kawa, un livre qui s’intitule: La Génération C (connectée), Le marketing d’influence à l’ère numérique. Le livre est préfacé par Neil Schaffer, un expert de renommée mondiale en matière de médias sociaux. Son blogue Maximize Social Business est très populaire. Raymond Morin y est d’ailleurs blogueur invité.

Notre courte entrevue avec Monsieur Morin vous permettra de découvrir son plus récent ouvrage! De quoi parle l’ouvrage, à qui s’adresse-t-il?

Qui est Raymond Morin?

Comme il le dit lui-même, Raymond Morin est membre du slash generation, une génération de freelance, par obligation et par choix personnel, qui agit comme coach, consultant, formateur, auteur et conférencier…

Vous pouvez visiter son blogue Entreprendre le virage à l’ère numérique pour accéder une multitude d’articles dont beaucoup sur le marketing d’influence. Il est également blogueur invité sur des plateformes de renom, tel Maximize Social Business.

Pourquoi a-t-il choisi une maison d’édition européenne, les Éditions Kawa?

C’est par un concours de circonstances, car son éditeur Transcontinental venait de publier 4 ou 5 ouvrages sur le sujet. Et comme son auditoire en France est assez considérable, il s’est retourné vers les Éditions Kawa. Cette maison d’édition se spécialise dans le marketing digital, ce qui explique le lien naturel. La maison publie également en anglais. De plus, monsieur Morin  avait déjà collaboré avec eux sur deux ouvrages collectifs publiés chez les Éditions Kawa.

De quoi parle son livre?

Comme le suggère le livre, il y a deux thématiques: la génération connectée (les consommateurs branchés, partant des baby boomers aux plus jeunes générations) et le marketing d’influence.

On y décrit d’ailleurs très bien et avec beaucoup de données de recherche qu’elles sont les différences entre les générations et ce qu’est la génération Connectée. La génération Connectée a une influence sur les marques. et le marketing d’influence ressort comme une pierre angulaire pour obtenir du succès sur les médias sociaux.

Évidement,  le concept d’influence qui y est présenté de façon progressive. On définit ce qu’est l’influence, ce qu’est un influenceur. Pour ceux qui s’y connaissent moins, attendez-vous d’apprendre de nouveux mots, de nouveaux concepts. Que sont les ambassadeurs? Qu’est-ce que l’engagement? On aborde bien sûr comment faire du marketing d’influence. Oy couvre aussi plusieurs éléments quant à la mesure de l’influence. On ne peut pas non plus parler de marketing d’influence sans parler de contenu.

Le concept d’influence est la nouvelle science du marketing, à la fois très complexe et comportant plusieurs volets.

À qui recommander ce livre?

Monsieur Morin l’a écrit en pensant aux professionnels autonomes qui cherchent à se faire une niche dans les médias sociaux et aux marques qui cherchent aussi à se démarquer.

Bref, à mon avis, le livre est un bon ouvrage à lire pour bien saisir ce qu’est le web social et qui est ce consommateur du futur. Je l’offrirais à des entrepreneurs, des chefs d’entreprise qui hésitent à s’investir dans le web social, parce qu’ils sont toujours en quête de la réponse à la question ‘qu’est-ce que ça donne’, le fameux Retour sur Investissement?  Je le donnerais également à toute personne pour qui la notion d’influence n’est pas claire. Le livre est bien écrit, se lit facilement. Il n’est pas volumineux…

Mot de la fin qui dit tout – parole à Raymond Morin

Il y a 3 milliards de pages web, 200 millions de blogues, 1,4 millards de membre sur Facebook. Pour arriver à créer sa niche, il faut comprendre qu’il faut se démarquer d’une manière ou d’une autre. Et une façon d’y parvenir, c’est par le marketing d’influence. Il y a tout un cheminement à suivre, un processus à entreprendre au niveau de l’apprentissage du  numérique.

Malheureusement, il n’y a pas de raccourcis pour y arriver.  Il faut s’embarquer dans ce processus. Il faut bâtir sa réputation, gagner la confiance des utilisateurs et cela ça se fait par l’établissement de relations. Aujourd’hui, on parle de médias sociaux, et c’est là la clé, la clé de pouvoir adopter une approche nouvelle qui va permettre d’effectuer une véritable transformation social qui est en lien avec la réalité d’aujourd’hui.

Fiche Bibliographique:

Raymond Morin, Génération C (connectée). Le marketing d’influence à l’ère numérique, Editions Kawa, Collection Tout Savoir sur… @2015, 117 pages.