Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/michhprg/public_html/wp-content/themes/Divi/epanel/custom_functions.php on line 604
Ctrl Alt Delete, ou comment accueillir le changement par le vibrant Mitch Joel!

Ctrl Alt Delete, ou comment accueillir le changement par le vibrant Mitch Joel!

Mitch JoelCtrl Alt Delete, Reboot Your Business. Reboot Your Life. Your Future Depends on It. Ce livre est un vibrant appel de la part de Mitch Joel à accueillir le changement de société qui nous arrive par l’évolution rapide de multiples technologies.

Cette densité dans le titre, on la retrouve dans les nombreux conseils et exemples qu’il donne. Cette densité, c’est  Mitch Joel, un être passionné, talentueux béni d’une énergie débordante qui sert à enrichir le monde du marketing à l’échelle internationale. Un Montréalais en plus.  Si vous ne le suivez pas, rendez-vous service et connectez avec cet homme.

Ce que j’aime de Ctrl Alt Delete

J’aime que Mitch Joel explique pourquoi il faut faire ce ‘reboot’ non seulement au sein de nos entreprises et aussi sur le plan personnel. Notre monde entier est en transition. Cette transition n’est pas terminée, c’est pourquoi il parle du purgatoire. Nos entreprises vivent dans le purgatoire et nous aussi. D’autres vagues s’en viennent avant que les choses se stabilisent. Entre temps, pourquoi ne pas s’éduquer et commencer à intégrer cette nouvelle façon de faire des affaires, cette nouvelle façon d’être.

Faites du big data un allié

Ce nouveau monde, c’est celui du big data où l’information est nouvelle, riche, remplie d’intelligence. Le big data entre en pleine collision avec un monde qui fonctionne encore sur la base de rapports et de dossiers et de fichiers Excel stagnants. Faire du big data un allié, une richesse, voilà l’option à considérer. Les options sont illimitées. *(Big Data, c’est cette capacité de traiter de gros volume d’information, rapidement et à des coûts abordables grâce au ‘nuage’.)

(Si vous voulez en apprendre davantage sur le Big Data, écoutez le podcast de Mitch avec Alistair Croll, c’est génial. The Lean Analytics Model)

Faites évoluer votre relation client à un autre niveau svp!

Les astres sont alignés. Le temps est venu de mettre de la profondeur dans cette relation. Pensez dans le sens de pouvoir établir des relations directes, en ligne, hors ligne. Comme le signale Mitch <Demander à ses clients comment on peut les joindre, ce n’est pas pareil comme leur demander comment on peut rester ‘connecter’ avec eux> (trad. libre). Je trouve que cela en dit beaucoup.

Soyez utile (aka marketing utilitariste)

J’adore un des exemples du livre. Une entreprise a créé une application SitOrSquat‘ qui permet d’identifier où se trouvent les toilettes publiques. Cela peut être très aidant lorsqu’on voyage beaucoup, on s’entend. La compagnie Charmin qui fabrique du tissu hygiénique a vu l’opportunité de se rendre ‘utile’ et a créé un partenariat avec eux.  C’est vers ce genre d’aide qu’il faut aller. Comment aider nos clients? Voilà la question à laquelle il faut donner réponse. En anglais, on parle de Youtility.

Aujourd’hui, un média est passif ou actif

​Pour ceux qui ne saisissent pas bien ce que sont les médias sociaux dans le monde d’aujourd’hui, Mitch offre une perspective intéressant à considérer. Premièrement, les médias sociaux sont là pour rester. Ça, c’est facile à comprendre. Ceux-ci font partie d’un tout. Ils ne deviendront pas l’ensemble. C’est cette nuance qui est importante.  Les médias sociaux vont simplement s’ajouter au mix-médias, et permettre d’établir le lien avec ceux qui veulent ‘connecter’, partager, échanger, etc. Le média actif, c’est celui qui nourrit cette interaction. L’enjeu pour les entreprises est de trouver un équilibre entre le média passif (davantage traditionnel, tel la télévision) et actifs. Mitch offre plein de conseils sur comment y parvenir et quelles questions se poser.

Nous vivons dans un monde à écran unique. Celui qui est devant vous!

Ce chapitre porte sur le ‘one-screen world’. Cela résume tellement bien là où nous en sommes rendus, mais malheureusement peu d’entreprises sont rendues. Pour avoir du succès sur le web, il faut que notre contenu soit compatible avec cette réalité et il faut que notre contenu soit facile à trouver et à partager.

Reboot you! Comment traduire ce concept?

La deuxième partie du livre  est la plus riche des deux à mon humble avis. Son appel au changement résonne, comme le message d’un vrai coach de vie. Vous vous posez des questions sur votre carrière, votre avenir, comment vivre avec tous ces changements que nous subissons continuellement. Il y a plein de conseils et d’idées pour vous aider à vous épanouir, à sortir d’un moule qui n’a plus sa place. Comment bâtir sa crédibilité, la confiance. Comment avoir de l’influence. Ces différents thèmes sont développés avec la sincérité d’un maître et mentor généreux.

Tous ces beaux mots sont vraiment un appel au renouvellement de soi. Pour ma part, j’aime bien le monde qu’il décrit. Un monde d’oportunités, d’ouverture, de découvertes, de collaboration et de partage.

Recommandation finale: Achetez le livre et offrez le à vos clients

Il ne faut m’en vouloir si je veux que tout le monde lise Ctl Alt Delete, je voue une admiration sans borne envers Mitch Joel. Son message est fort pertinent et à propos. J’ai eu l’occasion de suivre une formation en e-marketing avec Mitch via le Canadian Marketing Association. Depuis mes yeux sont de plus en plus grands et je m’en réjouis! Son livre vous fera sûrement le même effet.  Bonne lecture!

Mitch est le propriétaire et fondateur de Twist Image. Son Podcast et blogue, Six Pixels of Separation sont des lieux que je fréquente toutes les semaines! 

Faites moi part de vos commentaires sur le livre. J’aimerais bien en discuter avec vous!

About Six Pixels of Separation, the book…

Let's start by saying that Six Pixels of Separation is a worthwhile read. If you don't believe me, sickness click here and check out all the terrific reviews it has gotten since it was launched last summer. Written by Mitch Joel, nurse Canada's Digital Marketing Rock Star as many say is a book where you can find out everything you ever wanted to know about digital marketing, personal branding, social media, but didn't dare ask. A roadmap of some sort to help you cross over to the new world of interconnectivity. (like Dan Ariely said author of Perdictably Irrational which I haven't read yet). When I turned the last page, I felt I had run a marathon. I felt I had put out a lot of effort, kept my focus on the big picture while going over chapter after chapter of this amazing amount of information and ended up learning so much. A bit like one would feel (I imagine) in tackling a marathon one mile at a time in order to reach to the ultimate goal.  Mine was to learn as much as possible which I did and I felt good afterwards. This might seem strange coming from someone who has a somewhat good knowledge of digital marketing. I have recently started this blog in the hope of living up the experience of digital marketing more thoroughly. I've gotten somewhat involved with social media: Facebook, Linkedin, Twitter, Mybloglog, Friendfeed, Technorati, Delicious, Youtube, Google Reader and others.  I followed the Canadian Marketing Association Certificate in E-Marketing Course given by Mitch Joel himself and got my certificate. (A real gift I made to myself by doing that. I highly recommend that course). I worked as a web strategy consultant for a major company for the past 3 years. In short, I think I knew more than the average folk from the outset. I was a bit curious to see  how much more I would learn.  The conclusion is that Mitch's book will now become a reference book for me. His book is a real roadmap. Of the specific things I learned, I certainly appreciated the chapter on Digital Nomads. If you're not familiar with that expression just think Wifi and I-phones, or being connected all the time, anywhere. I am not very knowledgeable about mobile marketing. I've not worked yet on any mobile marketing projects, so it made it very interesting for me. (For your reference, in Montreal, Yasha Sekhavat is an expert in that area). I also enjoyed the chapter called You are Media, which deals a lot about personal branding, a new in-word which is not always well understood. Mitch Joel is not an inventor, but he is an awesome communicator and a very passionate man. I find that there is something evangelical about him because of his true power of persuasion. (This personality trait might come from his love of motivational books.) In reading Six Pixels, I felt that he was speaking to those of us that need to acknowledge the changes are at our doorsteps and to start embracing those changes in new media now. He does so in a very convincing and authentic manner. If I was a senior level manager or executive in the corporate world, this book could serve as a major wake up call. The message I would receive is Act before you're too far behind… This book would also answer all of the many questions I might have about new social media. It would provide me with a picture of things, and how everything interlinks…. (Note: I would strongly recommend his book as gifts to your clients for those of you like me who are consultants.) Another thing gained by reading the book is all of his references. Many contemporary authors are mentioned. There are tons of concrete examples of companies that have successfully used the Web.  In short, you get how it all works and fits together by reading about true stories. I think that my favorite quote from the book would be. It says it all for me:

Now we're all forced to understand better what happens when user-amassed wisdom forms in the shape of communities and meets through the power of technology. (p.225)

I really have great admiration for Mitch Joel. I have posted an article previously about him. Click here to read it: Thank you Mitch Joel! He is so talented and energetic, the sky is literally the limit for him. I wish him all the best. My feeling is that he is a man who simply loves  life a nd people and wants us all to have access to all that is best… Thanks Mitch, once again! Let me know if you also read the book and what you thought! P.S. Six Pixel of Separation refers to the famous adage where we are only six steps away from any other person. Wikipedia says it this way: Six degrees of separation refers to the idea that, if a person is one step away from each person they know and two steps away from each person who is known by one of the people they know, then everyone is at most six steps away from any other person on Earth.

Communication non violente, marketing et Whuffie, Pardon?!?

Tous les ans, j’investis dans ma formation, en alternance en développement professionnel ou en développement personnel. En 2008, j’envisageais une formation professionnelle, mais je ne trouvais rien qui m’interpellait vraiment. Voilà que trois personnes différentes me parlent de la formation en Communication non violente (CNV pour les initiés). La CNV  m’était totalement inconnue. Je fais quelque recherche et bingo! Une pierre deux coups. Cette formation serait bénéfique pour moi peu importe.

J’ai fait un premier atelier d’introduction, et j’ai vu que cette pratique m’intéresserait beaucoup. Je me suis inscrite au programme d’intégration, ( 5 ateliers sur l’année). En 2009, je me suis inscrite à une formation en Communication non violente donnée par le Groupe Conscientia, une compagnie québécoise certifiée dans le domaine.

Qu’est-ce que la CNV? Plusieurs m’ont dit ‘ça doit être intéressant, il y a tellement de violence aujourd’hui!’ D’autres ont pensé qu’il s’agissait d’un atelier d’écriture, la communication plus classique quoi. Ce ne sont pas de bonnes définitions. Comme on dit, ‘Ça pas rapport’!

La CNV est une approche développée par le Dr. Marshal Rosenberg, un psychologue clinicien qui cherchait des outils pour faciliter les résolutions de conflits. Fortement inspiré des écrits de Carl Rogers, il fonda le Centre pour la communication non-violente à l’époque des mouvements de  revendications des droits de la personne.  Le langage de la CNV éveille notre capacité à nous montrer empathique et authentique, a utilisé notre « langage du cœur ». C’est une approche humaniste qui peut s’appliquer dans tous les scénarios de la vie, qu’il s’agisse de communication entre pays ou entre deux voisins.

Dire que c’est intéressant d’intégrer cette nouvelle façon de communiquer, c’est simplifier la chose un peu. C’est beaucoup de travail de conscientisation et un énorme défi qui en vaut la peine. L’intégration vient vraiment avec la pratique et croyez-moi, c’est tout un processus d’apprentissage.  Les ateliers du Groupe Conscientia sont basés sur la pratique, ce qui les rend plus captivant et enrichissant.

Je me suis donc posé la question par rapport à la CNV et le marketing. Comment pourrais-je comprendre concrètement certains des liens à faire au delà de la relation interpersonnelle directe? Voilà que je tombe sur un livre recommandé par Mitch Joel, président de Twist Image: The Whuffie Factor, Using the Power of Social Networks To Build Your Business, écrit par Tara Hunt, une Canadienne qui mène une carrière assez prolifique aux USA dans le domaine des médias sociaux.

Enfin, j’étais intriguée au plus haut point par le terme Whuffie. Je n’avais jamais entendu ce mot auparavant. Quelle surprise en faisant la lecture du livre…. C’est plein de CVN là dedans. Voici donc certains liens que j’ai perçus.

Premièrement,  il faut expliquer ce qu’est le Whuffie? Le nom a été créé par Cory Doctorow (célèbre bloggeur de Boing Boing) pour parler de capital social (dans le sens de monnaie d’échange) dans le contexte d’un roman de science fiction futuriste intitulé,  Down and Out in the Magic Kingdom. On obtient ou on perd du Whuffie selon les actions positives ou négatives que l’on pose, selon nos contributions au sein de notre communauté et en vertu de ce que les gens pensent de nous. Notre Whuffie est entreposé à l’intérieur de nous et est transparent aux yeux des autres. Donc tout le monde peut voir si on a plein de Whuffie ou si on n’en a plus. J’ai tout simplement adoré ce concept. (Je veux à tout prix lire ce livre de science fiction).

Sans aller dans toute la théorie tel qu’appliquée dans le contexte des réseaux sociaux par Tara Hunt, elle nous rappelle l’importance d’avoir du Whuffie, ce qui veut aussi dire avec de l’empathie. Selon elle, la meilleure façon d’accroître son Whuffie est d’écouter ces clients avec ’empathie’ afin de bien identifier leurs besoins. C’est ce qu’elle appelle ‘turning the turnbull around« . Au lieu de pavoiser son offre de tout bord et de tout côté, en écoutant les clients on gagne davantage. En entrant en relation authentique avec eux, on gagne. Enfin, son livre que j’ai lu tout suite après avoir participé à mon troisième atelier de CVN a résonné en moi à ce niveau. Avec l’arrivée des réseaux sociaux, est-ce que le marketing est en train de se transformer pour le mieux et participe-t-il à la création d’un meilleur monde ? C’est ma question existentielle du jour. J’espère que la réponse est oui! Je vote pour le Whuffie!

Thank you Mitch Joel!

Mitch Joel, tadalafil I will be forever grateful to Mitch Joel, pill President of Twist Image. In 2007, online he was the lecturer at the Canadian Marketing Association E-Marketing Certificate Course which I took. Essentially, the guy woke me up to a new world and got me dancing again. I’d been working in marketing for close to 10 years. I’d done work as a focus group moderator and as a marketing consultant all those years. In 2006, I got involved for the first time in web strategy projects. What a great chance that was for me. I read everything I could and tried my very best to provide good advice. Fortunately for me, I was working with very bright and knowleageable people who could validate or not some of my thoughts, ideas, work. It was a great feeling to be able to test ideas and concepts out with these folks. To feel more confident about providing marketing advice as it relates to the web, I decided to take the Emarketing Certificat Course. It was a 4 month long program with weekly evening courses. That was the best decision I ever made in this century. Mitch Joel, what a Godsend! I think that was the last time he gave the course, so I’m doubly grateful. Mitch is a passionate, well grounded man who just lives his life doing what he loves and a big part of that seems to be the web. Actually, it’s even more than that, its the digital world that thrills him. Mitch Joel is on the way to becoming an international figure that we will hear of for many years to come. He’s already very well respected in the Digital marketing world community, especially for his expertise on blogging, but I figure he’ll continue on and become someone known of the general public. He’s interested in so many things. Music, Motivation being subjects he blogs or talks about a lot. I wish him all the best and continued success. I owe him a lot, he’s enabled me to see the world in a totally different light. Dave Haber was also on board for some of the classes. He’s a very smart guy too. A bit more timid, not letting his passion about the web show as much. I believe he's left Twist Image and set off on his own in the past year. All the best to him! You can find out more about Mitch Joel through his blog: Six Pixel of Separation. He has a new book coming out in September with the same name. Good luck to him. Will be sure to check that out when it comes out.

Twitter – une petite passion qui se développe

Twitter, c’est super pour ceux qui peuvent se permettre le temps de l’utiliser et qui ont plein de choses à dire. Le cas échéant, on pourrait devenir accro. Je m’y suis abonnée récemment afin d’apprendre ce qu’est le micro-blogging pour vrai, de vivre l’expérience moi-même quoi! Je me rends compte que c’est une source d’information très intéressante.

Twitter, c’est quelque chose à découvrir. Les nouveautés défilent  à un rythme hallucinant. On n’a pas le temps de tout lire, surtout que beaucoup des messages viennent avec un lien qu’il faut cliquer pour comprendre de quoi il s’agit. Souvent, ce sont des vidéos ou encore des références multiples.  J’ai remarqué que les experts ont tendance à acheminer les mêmes infos, ainsi la même nouvelle nous revient de différentes sources. Un petit effet pervers de l’application.

Il y a d’ailleurs plein de gens de l’industrie du marketing (tous canaux confondus) qui s’en servent allègrement. Pour l’instant, je regarde ce que disent plusieurs personnalités connues du milieu, dont Mitch Joel, Yasha Sekhavat (ancien collègue de chez Hydro-Québec) qui se fait de plus en plus connaître pour son expertise en Marketing mobile, Michelle Blanc, Adviso. Quelques agences Montréalaise, SidLee, Revolver3. Sur la scène internationale, j’en rajoute constamment, Seth Godin, Robert Scoble , Tom Peters, Tony Robbins, Chris Anderson de chez TED et l’autre de Long Tail. Ces gens mènent des vies professionnelles extraordinaires et sont très allumés, on s’entend. Je trouve que ça vaut la peine de prendre quelques minutes par ci par là pour lire leurs penséesmessages.

En vivant l’expérience, je vois encore mieux la pertinence du médium, surtout pour nourrir les gens de même milieu. L’aspect commercial versus social de la chose m’intéresse moins, mais cela changera sûrement avec le temps J’espère m’en servir éventuellement pour mes propres fins à moi, notamment dans le contexte de mon blogue www.lunchhourblog.com que je compte lancer d’ici la fin de l’année. J’ai hâte. Comme dans toute chose, il faut être pertinent et avoir des choses à dire.

Je vote donc Pour Twitter!